Nos conseils pour publier la meilleure vidéo d’entrée au Red Bull King of the Air !

On le sait, le Red Bull King of the Air 2018 sera de retour du 27 janvier au 11 février à Cape Town (Afrique du Sud). Compétition la plus extrême du monde en matière de kitesurf big air, le « KOTA » sélectionnera cette année encore une poignée de riders, sur vidéo (concours ouvert jusqu’au 30 novembre), qui viendront s’ajouter à la liste de kitesurfeurs invités par l’organisation. Vous souhaitez avoir une chance de vous mesurer aux stars Aaron Hadlow, Kevin Langeree et Ruben Lenten ? Suivez le guide !

  1. Faites court

Ce que les juges veulent voir ; une minute de grosse action, montrant vos meilleurs moves des deux dernières saisons. Pas la peine donc de fournir un clip de 10 minutes, l’orga veut un condensé d’action extrême !

.

  1. Go Big or Go Home

Pour se qualifier pour le Red Bull King of the Air 2018, les petits tricks freestyle et autres jumps faciles ne suffiront pas. Les juges privilégieront les sauts impressionnants et les combinaisons de move, et seront attentifs à l’angle du kite, le temps de vol, le contrôle du kite et l’atterrissage. Bref, il conviendra d’envoyer du gros en big air !

.

  1. Pas de caméra embarquée uniquement !

Si la caméra embarquée amène une bonne touche de variété et l’impression d’être à la place du rider, l’orga a été claire : un édid tourné à 100% en caméra embarquée ne lui conviendra pas ! En cause, un problème de perspective du jump(hauteur en longueur du saut) et de la période en l’air. Privilégiez-donc les vues aériennes, en soupoudrant le tout de quelques images en cam’ embarquée…

.

  1. Ne vous prenez pas pour Quentin Tarantino

Autant dire les choses clairement, les juges ne demanderont pas un clip en 4K tourné avec de moyens colossaux et une technique de montage digne des plus grands. Non, tout ce que les juges veulent est de pouvoir déceler le potentiel de chaque rider au grè de ses jumps. En terme de réal’, misez donc sur la simplicité et l’efficacité !

.

  1. Posez !

On ne parle pas ici de poser devant l’objectif de la caméra, mais bien de réussir à poser proprement ses tricks. Un atterrissage propre doit être montré dans la vidéo, et comptera comme une partie du saut, Si l’atterissage est coupé au montage, cela réduira considérablement vos chances de faire partie des heureux sélectionnés…

.

  1. Misez sur une vidéo fraîche

Autant ne pas se leurrer, une vieille vidéo (notamment déjà utilisée pour un précédent KOTA) aura beaucoup moins d’impact qu’un nouvel édit. Privilégiez donc toujours la nouveauté !

Alors, prêts à faire le show et à décrocher votre ticket pour Cape Town ? Pour vous faire saliver un peu, revoici les highlights de l’édition 2017 remportée par Nick Jacobsen !

.

.

[maxbutton id=”2″ url=”https://www.adrenaline-hunter.com/fr-FR/destinations/sport/kitesurf/1179″ text=”Découvrez toutes les activités kitesurf d’Adrenaline Hunter” ]

.