Chiens de Traîneau à Tromsø : tout ce qu’il faut savoir

Près de 400km au nord du cercle polaire arctique se trouve la ville norvégienne de Tromsø, connue pour être la « capitale de l’arctique », et pour ses aurores boréales. Mais ces aurores sont un spectacle rare, qui demande un ciel dégagé et une bonne obscurité.

Alors qu’est-ce que ce centre culturel majeur de la Norvège offre d’autre à ses visiteurs ? Un accès facile à l’aéroport et au centre-ville, des bars, des boîtes de nuit et des restaurants animés, un excellent musée de l’exploration polaire. Mais il y a beaucoup plus encore.

chiens de traîneau à tromsø
La ville de Tromsø sous les lumières

Tromsø est une ville ancienne, ce qui se voit dans les nombreuses maisons en bois, qui tranchent avec l’emblématique cathédrale arctique qui date de 1965. C’est aussi la 3ème plus importante ville de l’arctique, et la plus importante en Scandinavie. Tromsø compte 75 000 personnes de quelque 120 nationalités différentes, ce qui en fait un creuset culturel étonnant, pour une ville située aussi au Nord. 

Mais dans cet article, nous n’allons pas détailler les atouts culturels de la ville, mais plutôt de traîneau à chiens. Pour ceux d’entre vous qui ne le savent pas, le traîneau à chiens existe depuis des siècles en Norvège, non pas à des fins récréatives, mais plutôt pour des activités fonctionnelles comme le transport de marchandises, les déplacements, la chasse etc. Historiquement, ce sont les peuples Samis, autochtones des régions arctiques, qui ont utilisé ce mode de déplacement, avec des rennes, puis des chiens.

La nature arctique de la région de Tromsø, les lumières polaires et nordiques et les vues spectaculaires entre mer, collines, fjords et montagne, font de la région de Tromsø un endroit idéal pour découvrir le traîneau à chiens.

Au cours de cet article, nous vous parlerons de quelques-uns des meilleurs endroits pour faire du traîneau à chiens autour de Tromsø et ses environs, des différentes options, de la meilleure saison pour en faire, des risques et de l’équipement nécessaires, et également … du prix de ces activités.

Petit rappel sur les chiens de traîneau

Formation traîneau à chiens
Formation traîneau à chiens

Les Huskies de Sibérie ou les Malamutes d’Alaska sont les chiens de prédilection pour tirer des traîneaux. Endurants, intelligents, et faciles à entraîner, ils sont parfaitement adaptés à cette activité.
Voici comment ils s’alignent : viennent d’abord les indispensables chiens de tête, ils donnent le rythme et la direction, et prennent les ordres du musher.
A l’opposé, vous avez les chiens de roue, puissants, qui sont notamment attelés ici pour arracher le traîneau au démarrage, notamment en neige profonde. Enfin, entre les deux, vous avez les Wheel dogs, qui secondent les leaders, et les chiens d’attelage, qui composent, dans les grands attelages, l’essentiel de ces derniers.

Note : Bien que la structure et les rôles des chiens soient les mêmes que dans l’image ci-dessus, le nombre de chiens utilisés pour les tours en traîneaux à chiens peut varier.

Vous vous préoccupez peut être du bien-être des chiens. Les chiens peuvent-ils supporter les exigences physiques de cette activité outdoor ? La vidéo ci-dessus explique pourquoi ces chiens sont sélectionnés pour ce sport et pourquoi ils sont naturellement taillés pour tirer des traîneaux dans la neige parfois profonde. De plus, les mushers sont eux-mêmes à la base des amoureux des chiens, ce qui est saute aux yeux quand on les rencontre. Des besoins nutritionnels à leur bien-être médical et mental, on peut dire sans se tromper que ces chiens ne vivent pas une vie de chien.

Chiens de Traîneau à Tromsø: Spots & Itinéraires

Comme vous le savez déjà, Tromsø est une grande ville, du moins selon les normes norvégiennes, et ce n’est donc pas l’endroit idéal pour pratiquer le sport du traîneau à chiens. Mais à une heure de route aux alentours de Tromsø, vous trouverez des pistes de traîneau à chiens parfaites.

Point de rendez-vous

Cela dit, le point de rendez-vous pour se rendre au camp des mushers se trouve toujours à Tromsø même, ce qui est bien pratique quand on visite sans voiture. Généralement, les mushers vous donneront RDV devant le Radisson Blu Hotel ou le Scandic Ishavshotel. Les deux hôtels sont situés à 5 minutes l’un de l’autre, près du port, dans le centre ville de Tromsø. L’heure de rendez-vous la plus courante est 9 heures, mais cette heure peut évidemment varier, en fonction de votre musher ou de l’heure de début de l’activité. Un minibus ou une voiture viendra vous chercher devant un des hôtels et vous emmènera au chenil ou au camp de base pour l’activité.

Point de départ ou camp de base

Votre prochain arrêt est le camp de base/chenil, où vous rencontrerez les chiens pour la première fois ! Faire la connaissance de ces amis de l’homme est un plaisir absolu, car vous pouvez les caresser ou même jouer avec eux avant qu’ils ne se mettent au travail. Le camp de base est également l’endroit où vous pouvez passer la nuit, en fonction de la durée de votre activité. 

Vous trouverez ci-dessous une liste des points de départ et d’arrivée ou des camps de bases ainsi que leur emplacement sur la carte (le transport vers et depuis les points de départ étant presque toujours pris en charge par les mushers) :

Chiens de traîneau au club de golf de Tromsø
Chiens de traîneau au club de golf de Tromsø
  • Club de golf de Tromsø : La ville isolée de Ramfjordbotn, à 50 minutes du centre ville, est le lieu où se trouve un des camps de base. Le lieu est isolé et vous donne une vue magnifique sur les Lyngen Alpen directement en face de l’autre côté du fjord.
  • Villmarkssenter : À 30 minutes du centre ville, Villmarkssenter est situé sur la côte est de l’île de Kvaløya, à l’ouest du centre ville de Tromsø. C’est le camp de base le plus proche du centre ville.
  • Camp Tamok : Le comté d’Øverbygd en Norvège, abrite le Camp Tamok. Il faut environ 1 h 20 minutes pour s’y rendre depuis le centre ville. L’endroit est isolé et on se sent vraiment perdu dans l’arctique.
  • La vallée de Tamokdalen : Assez proche du précédent, il s’agit d’une vallée de 30 km de long à 1 h 20 du centre ville. La limite de la municipalité entre Balsfjord et Malselvand passe par la vallée à l’extrême sud, au niveau de l’Erikbufossen dans la rivière Tamokelva
Carte des points de départ des traîneaux à chiens à Tromsø, Norvège
Carte des points de départ des traîneaux à chiens à Tromsø, Norvège

Au-delà du contact les chiens, ces activités offrent une expérience unique dans la nature sauvage de l’Arctique, sans sentier défini. En fonction de l’activité choisie et de son camp de base, vous pourrez admirer les puissantes Alpes de Lyngen, le magnifique lac gelé de Vassåsvanet sur Kvaløya, les forêts de bouleaux et de pins, ou les impressionnants fjords arctiques. Et si vous avez vraiment de la chance, vous pourrez voir des rennes dans leur habitat naturel. Laissez vous également étonner par les vallées isolées que vous traverserez, comme Tamokfjellet, Vasssedalen, Finndalen, Doppartinden et Vassedalsfjellet.

Il est important de noter qu’étant donné les distances séparant les différents camps de base, vous ne verrez pas toutes ces curiosités en une sortie. Par exemple, vous verrez les Alpes de Lyngen si vous faites du traîneau à chiens au Tromsø Golf Club ; les vallées de montagne pourraient être votre toile de fond si vous choisissez le Camp Tamok, alors que le Villmarkssenter a le lac gelé à vous offrir. Et ce que vous verrez dépendra aussi du parcours emprunté par le musher ainsi que de l’heure de la journée et des conditions météorologiques.

Différentes options pour faire du traîneau à chiens à Tromsø

1 – Excursion à la demi-journée

C’est généralement le format le plus réservé, quel que soit le musher/camp de base choisi. Bien qu’une excursion d’une demi-journée puisse sembler beaucoup, le temps passe vite quand on est sur le traîneau à chiens. En règle générale, vous conduisez par deux, un passager et un conducteur, avec la possibilité de changer à mi-chemin.

Lors d’une excursion d’une demi-journée vous parcourrez généralement entre 10 et 12 km ce qui correspond à 2 heures sur le traîneau, sans compter les arrêts pour le repos et les repas. Le fait que l’option demi-journée soit un bon compromis entre sport et découverte, la rend populaire parmi les débutants et les personnes plus âgées, moins sportives, ou les groupes avec jeunes enfants.

L’excursion à la demi-journée peut en outre être divisée en deux catégories selon l’heure de la journée que vous choisissez :

  • La journée : Les excursions de jour en traîneau à chiens vous offrent une vue imprenable sur les montagnes sauvages de la région. Une excursion d’une demi-journée, le matin ou l’après-midi est conseillée aux débutants, leur permettant de profiter de la lumière du jour pour régler d’éventuels problèmes pendant la promenade. Une excursion d’une demi-journée dure 5-6 heures transport compris et comprend des repas et des haltes.

  • Le soir : Les excursions en traîneau à chiens en soirée, vous donneront une bonne occasion de vivre l’expérience captivante des aurores boréales en conduisant le traîneau. Evidemment, il n’est jamais garanti que les aurores boréales soient au RDV. Cela dépendra de la couverture nuageuse, de la période de l’année (éviter le début du printemps, les jours sont déjà longs) et… de la chance ! Quoiqu’il en soit, les excursions en soirées sont magiques. La nuit tombante aiguisera vos sens. Le silence, le bruit du traîneau dans la neige, la respiration des chiens, l’air pur seront autant de sensations ressenties plus intensément en soirée/nuit.
Soirée de traîneaux à chiens à Tromsø, Norvège
Soirée de traîneaux à chiens à Tromsø, Norvège

2 – Excursion à la journée

Si votre emploi du temps le permet, une excursion d’une journée complète est fortement recommandée. Vous pouvez être sûr que les chiens ont ce qu’il faut, et même plus, pour assumer ce qui semble être une tâche physiquement impossible pour les humains.

L’activité elle-même (hors transport) durera environ 6 heures. Avant de monter sur le traîneau une équipe de moniteurs expérimentés vous transmettra des connaissances en matière de traîneau à chiens, vous donnant ainsi tous les outils nécessaires pour mieux réussir la conduite, sans vous épuiser. Lorsque vous retournerez au camp, un Lavvu (tente sami) chaud vous attendra pour vous détendre. On vous servira un repas traditionnel, un Bidos (ragoût de renne aux légumes) avec thé ou café et un gâteau au chocolat (option végétarienne également disponible).

L’excursion d’une journée complète vous permettra de déconnecter véritablement et de vous plonger complètement dans l’univers du mushing. Et avec un peu de chance, en vous éloignant du camp de base, vous devriez aussi avoir la chance de voir des renards, des aigles, des lièvres arctiques  des élans et des rennes. 

3 – Excursion de deux jours

Bien que vous ayez besoin d’une condition physique un minimum sportive  pour une excursion de deux jours en traîneau à chiens, une expérience préalable en traîneau à chiens n’est pas nécessaire. Quelques consignes de votre instructeur et vous êtes prêt à partir.

Ces options comprennent généralement deux longues excursions avec une nuit au camp/chenil, où, avec un peu de chance, vous aurez tout le temps d’observer les aurores boréales. Après une bonne nuit de repos et un petit déjeuner, vous vous enfoncerez dans la beauté isolée du paysage arctique. Gardez un œil sur la faune locale comme les renards arctiques, les aigles, les lièvres, les élans et les rennes, souvent plus actifs en soirée ou la nuit. À la fin de l’excursion de deux jours, vous en saurez bien plus sur les traîneaux à chiens.

4- Raid de 6 jours

Cette option n’est évidemment pas la plus populaire parmi les participants, mais c’est certainement une aventure complète et enrichissante. Et une façon unique d’expérimenter sur la durée la beauté sauvage des régions l’Arctique. L’excursion de 6 jours décrite ci-dessous est proposée par un musher spécifique à Tromsø, veuillez noter que toutes les expériences sont différentes. 

Jour 1 : Le premier jour est consacré à la formation. S’habituer aux chiens le premier jour vous facilitera la vie, car ce seront vos compagnons pour ce voyage de 6 jours. Les connaissances de base sur ce sport vous seront également transmises.

Jour 2 : Un petit déjeuner matinal est suivi de la préparation de votre équipement pour les jours à venir et d’un trajet en voiture jusqu’au point de départ de la piste. Tous les soirs, après avoir fait du traîneau, vous devez nourrir les chiens avant d’installer le campement et d’attendre le lendemain.

Jour 3 : En route vers la Suède, vous vous trouvez dans une région de hautes montagnes et l’itinéraire est décidé en fonction de la météo, des conditions de neige et des compétences techniques du groupe. Cette région est connue sous le nom de Laponie et abrite de nombreux troupeaux de rennes. Vous traversez la frontière et vous vous installez en Suède. C’est ce jour-là que vos compétences sont remises en question.

Un chalet pour les participants à une excursion d'un jour ou plus
Un chalet pour les participants à une excursion d’un jour ou plus

Jour 4 : Le soleil brûlant est un nouveau défi que vous devez relever. C’est vrai, le soleil peut être dangereux dans l’Arctique aussi, surtout lorsque vous vous trouvez en haute montagne. En tant que récompense pour avoir surmonté le soleil un site de pêche vous attent et vous y campez à côté.

Jour 5 : Les choses commencent à devenir plus difficiles lorsque vous arrivez dans les bois et que vous terminez la journée à Finalnd ou en Suède, selon le temps.

Jour 6 : Dernier jour ! Après des chemins plats le long des lacs, une pause déjeuner est prévue au point de rencontre de la Suède, de la Finlande et de la Norvège. Puis vient la dernière ligne droite : des kilomètres faciles, qui donnent au voyage une fin douce et bien méritée.

Conduire le traîneau ou se laisser guider ?

Faire du chiens de traîneau à Tromsø est déjà incroyable, mais avoir la possibilité de conduire son traîneau est une expérience qui rendra votre activité encore plus inoubliable !
Imaginez que vous conduisiez votre propre attelage de 5 à 7 chiens, avec un ami, pendant environ 4 km (45 à 60 minutes) dans la nature sauvage de l’Arctique. C’est possible! Et même recommandé si vous souhaitez sentir les véritables sensations du mushing.
La plupart des activités proposent de conduire votre propre traîneau. Au cas où vous vous inquiéteriez d’être débutant, ne vous en faites pas – vous aurez suivi une formation suffisante avant de vous lancer sur les pistes arctiques. Et un musher professionnel vous accompagnera dans l’activité, sur un autre traîneau.

Traîneau à chiens autoguidé
Traîneau à chiens autoguidé

En outre, si vous n’êtes toujours pas à l’aise pour diriger les chiens (ou la luge) ou si vous êtes seul et que vous souhaitez profiter de la vue plutôt que de conduire le traîneau, vous pouvez toujours demander à votre musher de changer de place avec vous. En bref, les deux options – conduite autonome et guidée – sont disponibles, mais si vous êtes un peu sportif et débrouillé, on vous conseille de prendre l’option conduite!

Il convient cependant de noter qu’en moyenne, l’âge minimum pour conduire un traîneau à chiens est de 16 ans. Veillez à vérifier ces informations auprès de votre moniteur avant de réserver l’activité.

Quel équipement faut-il amener ?

L’équipement technique comme le traîneau, la combinaison thermique et le harnais pour les chiens est toujours fourni par l’instructeur, mais il vous faudra quand même apporter un peu d’équipement. Après tout, c’est l’arctique: nous vous conseillons donc de bien vous vêtir: sous-vêtements de laine, bonnets, gants, pull chaud et chaussures adaptées (évitez les Moon Boots, glissantes) sont de votre ressort. Et n’oubliez pas lunettes de soleil et crème solaire en fonction de la saison. La végétation est clairsemée dans l’arctique, et la réverbération peut être importante en fin de saison.

Dans tous les cas,  on vous conseille de toujours vérifier avec votre musher en amont de votre sortie !

Participants au traîneau à chiens jouant avec les chiens
Participants au traîneau à chiens jouant avec les chiens

La meilleure saison pour le chiens de traîneau à Tromsø?

La saison des traîneaux à chiens à Tromsø commence dans les premiers jours de novembre et s’étend jusqu’à l’année suivante dans les premières semaines d’avril, en fonction des conditions de neige.

Ceci dit, la très haute saison se situe entre le 24 décembre et la première semaine de janvier. Pourquoi si tôt? Cela coïncide avec les vacances de Noël et c’est également la meilleure saison pour les aurores boréales !

Pour décider quand vous souhaitez faire du traîneau à chiens à Tromsø, il est important que vous preniez en compte les informations suivantes : de décembre à la mi-janvier, Tromsø est plongé dans la nuit polaire. Toutes les excursions se font donc dans la pénombre ou la nuit, même à midi !

A l’inverse, en avril, les jours commencent déjà à être longs (le soleil se couche à 21 heures à la mi-avril). Tout dépend donc de ce que vous voulez. Le mois d’avril, éclairé par le jour, avec une meilleure visibilité pour les photos et plus de soleil ou autour de Noël, où il n’y a pas de lumière du jour, mais une atmosphère magique de nuit polaire qui est le meilleur moment pour voir les aurores boréales en traîneau à chiens.

Quel coût pour une activité de traîneau à Tromsø?

Comme indiqué plus haute, le coût varie sensiblement en fonction des options choisies. Il faut aussi savoir que la Norvège est une destination chère. Enfin, d’autres facteurs rentrent en jeu tels que le musher que vous choisirez, la période de l’année, le moment de la journée, et le taux de change EUR/NOK etc. détermineront le prix final. Cependant, pour vous donner une idée approximative, voici les prix moyens constatés à Tromsø :

Tour d’une demi-journée – matin : env. 160 euros à 190 euros p.p.

Tour d’une demi-journée – soirée : env. 170 euros à 195 euros p.p.

Tour à la journée : env. 300 euros à 350 euros p.p.

1/2 journée avec conduite : env. 170 euros à 180 euros p.p.

Excursion de 2 jours : env. 600 euros à 625 euros p.p.

Excursion 6j/5n : env. 1 925 euros à 2 000 euros p.p.