Top 5 des meilleurs surfeurs de l’histoire !

« Surfing is attitude dancing », disait Gerry Lopez. A l’heure où va bientôt être couronné le champion du monde 2017 du circuit CT, la rédac’ du Mag d’Adrenaline Hunter a décidé de vous concocter un top 5 des meilleurs surfeurs de l’histoire ! Et attention, il y a du level…

.

Kelly Slater

C’est l’icône absolue du surf mondial. Avec onze titres récoltés en 25 ans de carrière, déjà, Kelly Slater (45 ans) a révolutionné en profondeur le surf, influencé les jeunes générations et est considéré par ses pairs comme le plus grand surfeur du CT. Après avoir pris une première retraite en 1999, « King Kelly » est revenu sur le circuit en 2003 pour décrocher, depuis, 5 titres de champion du monde supplémentaires. Et si John John Florence, champion du CT 2016 et leader du ranking 2017, a l’âge d’être son fils (25 ans), son éclosion n’a pas donné de rides supplémentaires au roi Slater. Bien décidé à sortir par la grande porte, malgré le fait qu’il n’ait pas fini dans le Top 5 mondial depuis 2014, il est clair que l’on devrait voir le natif de Cocoa Beach (Floride) sur le tour 2018 ! D’autant que sa vague artificielle accueillera une étape du championnat du monde de surf, en septembre 2018. .. Bref, la légende Kelly Slater n’a pas fini de nous faire rêver et tant mieux pour le spectacle !

.

Tom Curren

Né le 3 juillet 1964 à Newport Beach (Californie), Tom Curren a lui aussi collectionné les titres mondiaux puisqu’il fut sacré 3 fois sur le tour pro, en 1985, 1986 et 1990. Poussé par son père à pratiquer le surf, il a hérité des dons de son paternel et bâti sa propre légende, avec un style très novateur et des enchaînements de manœuvres à faire presque pâlir de jalousie ses adversaires… Ce pionnier du surf professionnel, retraité de la compétition depuis 1994, partage désormais son temps entre le free surf et la musique, et a entraîné dans son sillage sa fille Lee-Ann, elle aussi surfeuse pro et musicienne. Tom Curren, un génie du surf qui s’imposait naturellement dans notre classement !

.

Duke Kahanamoku

Il est l’homme qui a « inventé » le surf moderne, et est un véritable dieu pour les pratiquants. Né à Honolulu (Hawaii) en 1890, « le Duke » fut d’abord un brillant nageur puisqu’il remporta l’or au 100m libre des JO de Stockholm 1912, record du monde à la clé. Duke est considéré à juste titre comme l’ambassadeur du surf, présentant la discipline aux Etats-Unis (1912) et en Australie (1914). Entré au Hall of Fame de la natation et du surf en 1965, une statue de bronze a d’ailleurs été érigée en son honneur en 1990, pour le 100e anniversaire de sa naissance, à Waikiki.


.

Gerry Lopez
Vainqueur de la compétition Pipe Masters en 1972 et 1973, le surfeur américain né à Honolulu en 1948 est l’un des pionniers du big wave riding. « Mr Pipeline », fervent adepte du bouddhisme et du yoga, est également célèbre pour avoir découvert des spots d’Indonésie tel que G-Land, fameuse gauche de l’île de Java. Acteur à ses heures perdues, il tourna dans le film « Conan le Barbare » avec Arnold Schwarzenegger. Un sacré tour de force, mais Gerry Lopez reste surtout célèbre pour son style inimitable en surf !


.

Andy Irons
Décédé le 2 novembre 2010 à 32 ans d’un infarctus du myocarde, bien trop tôt, Andy Irons remporta trois titres de champion du monde entre 2002 et 2004. L’Hawaiien était considéré comme le plus grand rival de Slater dans les années 2000, et l’un des plus grands surfeurs de sa génération. “Il m’a obligé à me surpasser. Nous ne nous sommes pas toujours bien entendus, parfois même nous nous sommes détestés, mais en même temps nous nous aimions, je crois », a déclaré King Kelly après son décès. Il lui dédiera d’ailleurs son titre mondial de 2010. Andy Irons aura vécu à cent à l’heure, et son nom et ses exploits restent gravés dans la mémoire collective…

Photo de Une : Kelly Slater à Pipeline (crédit Todd Glaser)

.

Découvrez les activités surf d'Adrenaline Hunter

.