Tyler Wright underwater -Crédit Stu Gibson

Top 10 des meilleures photos de surfeuses underwater

Le 27 octobre dernier, nous faisions un focus sur les meilleurs comptes Instagram de photographes de vagues. Mais sous la vague, il se passe aussi de belles choses ! D’où notre envie de mettre en lumière 10 surfeuses, et 10 photos d’elles évoluant sous l’eau. Une mise en perspective très intéressante, pour des clichés sublimes qui plairont à tous les amateurs de surf… et aux autres !

.

Pauline Ado

Pauline Ado est une surfeuse française de 26 ans, née en 1991 à Hendaye. Elle a débuté le surf à 8 ans, et sa première victoire en compétition agit comme un déclic . Depuis, la rideuse s’est forgée un palmarès en béton armé : championne du monde junior en 2006 à 15 ans, elle récidive en 2009. Triple championne d’Europe WSL en 2014,2015 et 2016, Pauline Ado est l’un des piliers du surf féminin français. Membre de l’équipe de France depuis ses débuts, élue au comité directeur de la Fédération Française de Surf, elle est également marraine de l’association nationale Handi Surf. Pauline a vécu une véritable consécration en mai 2017, devenant championne du monde lors des ISA World Surfing Games, à Biarritz. Six ans, et le sacre de Cannelle Bulard, que la France attendait de retrouver le titre mondial. La deuxième place obtenue par la Réunionnaise Johanne Defay sera une belle cerise sur le gâteau pour Pauline Ado, qui a hélas vécu une saison 2017 plus difficile sur le circuit mondial élite CT. 15e du classement mondial, la Basque sera rétrogradée sur le circuit QS en 2018, un an seulement après avoir retrouvé l’élite du surf féminin. On espérait pour elle une sortie par la grande porte lors du Maui Women’s Pro, qui se dispute actuellement à Hawaii, mais elle s’est faite éliminer au Round 2 par Nikki Van Dijk. Courage Pauline, on est avec toi !

Pauline Ado underwater (crédit Stu Gibson)

Pauline Ado underwater (crédit Stu Gibson)

.

Maya Gabeira

Si vous êtes un fidèle lecteur de notre Mag’, vous connaissez forcément Maya Gabeira, cette chasseuse de grosses vagues dont nous avions tiré le portrait le 19 octobre avec notre article « Focus sur Maya Gabeira, sexy surfeuse de grosses vagues ». Née le 10 avril 1987 à Rio de Janeiro, la Brésilienne est tombée dans le surf à 14 ans, avant d’accomplir l’exploit de sa vie, à seulement 21 ans. En 2009, Maya Gabeira ride la plus grosse vague jamais surfée par une femme (14 mètres de haut !), à Dungeons en Afrique du Sud. Celle qui a échappé à la noyade à deux reprises, le 27 août 2011 à Teahupoo puis le 28 octobre 2013 à Nazaré, spots qu’elle est retournée défier avec succès, est une sacrée (com)battante qui ne recule devant aucun obstacle. Elle a également surfé nue pour le fun pour ESPN et son Magazine Body Issue 2012. Tudo bom Maya !

Maya Gabeira underwater (ESPN Body Issue)

Maya Gabeira underwater (ESPN Body Issue)

.

Tyler Wright

Championne du monde de surf 2016 sur le circuit élite CT, Tyler Wright a décroché le Graal ce 30 novembre 2017 : une nouvelle couronne mondiale à l’issue du Maui Women’s Pro, alors même que la compétition n’était pas achevée. Vainqueur du Maui Women’s Pro en 2016, l’Australienne pointait avant l’event 2017 à la deuxième position au ranking 2017 derrière sa compatriote Sally Fitzgibbons. La lutte s’annonçait donc serrée pour le titre, mais la chute au round 2 de Sally Fitzgibbons, dominée par la wild-card Brisa Hennessy, a précipité les choses ! Née le 2 janvier 1994 à Culburra Beach, en Nouvelle-Galles-du-Sud, Tyler Wright est la sœur cadette du surfeur Owen Wright, et a débuté sur le CT en 2011. Agée alors d’à peine 16 ans, Tyler Wright n’a plus quitté le circuit élite depuis, preuve de son immense talent. Ajoutons qu’en 2008, Tyler est devenue la plus jeune surfeuse de l’histoire à remporter une épreuve de l’élite, à Manly Beach, aprés avoir remporté les trials (qualifications). Elle avait 14 ans… Depuis, la surfeuse aussie en est à douze succès en Championship Tour, et est devenue un personnage incontournable du surf féminin… Eliminée en demi-finales du Maui Women’s Pro 2017 par la sextuple championne du monde Steph Gilmore, Tyler Wright ne remportera donc pas une nouvelle fois la compétition hawaiienne mais son titre mondial est une fantastique récompense de son talent ! Well done TyLer…

Tyler Wright underwater -Crédit Stu Gibson

Tyler Wright underwater -Crédit Stu Gibson

.

Alana Blanchard

Attention, sujet sensible ! Si Alana Blanchard a fait rêver nombre d’amateurs du surf, ce n’est pas forcément pour ses résultats sur le Tour mondial. Née à 1990 à Kauai, l’Hawaiienne a surfé pour la première fois à l’âge de 4 ans et a participé à sa première compétition à 9 ans. Elle a rejoint le circuit élite en 2009, terminant 15e en 2011, 10e en 2013 et 17e en 2014… année où elle réussit l’exploit de ne remporter aucune série en 10 épreuves. Des résultats catastrophiques qui ont précipité sa retraite sportive, à 24 ans. Car Alana Blanchard a une autre corde à son arc : le mannequinat et ses photos en bikini qui l’ont rendue ultra-célèbre dans le monde du ride. « Une sorte d’Anna Kournikova du surf », écrivit meltyXtrem à son sujet… à raison ? Depuis, Alana Blanchard (près de 2 millions de followers sur Instagram) profite de la vie, surfe et attend un heureux événement, et l’on en est sincèrement heureux pour elle !

Alana Blanchard underwater

.

Courtney Conlogue

Surfeuse professionnelle née le 25 août 1992 à Orange, en Califonie du Sud, Courtney Conlogue est l’une des grandes stars du circuit élite féminin. Ultra-régulière (2e du classement final en 2015 et 2016, 3e avant le Maui Women’s Pro 2017 et finalement 4e du ranking 2017), déjà 9 fois victorieuse d’une étape depuis 2011, il ne lui manque qu’un titre mondial en guise de consécration. « Un rêve qui reste à réaliser et pour lequel je travaille chaque jour est de devenir championne du monde de surf. Je continue à travailler pour perfectionner ma forme et mes aptitudes pour devenir la meilleure possible », confiait la médaillée d’or 2009 aux ISA World Surfing Games l’an dernier, sur le site de Swatch. On lui souhaite de décrocher un jour le Graal ! En 2016, Courtney Conlogue a posée nue pour le Magazine Body Issue d’ESPN, avec une superbe photo underwater à la clé…

Courtney Conlogue underwater (ESPN Body Issue)

Courtney Conlogue underwater (ESPN Body Issue)

.

Coco Ho

Fille d’une famille de surfeurs, Coco Ho est née le 28 avril 1991 à Honolulu (Hawaii). Ultra-performante, cette sacrée rideuse compte déjà trois titres de championne du monde sur le circuit CT, en 2011, 2013 et 2015 et 18 victoires ! Hélas pour celle qui reste sur un succès lors du Roxy Pro France (7-18 octobre), l’année 2017 ne lui a pas permis de conquérir un nouveau tit puisqu’elle ne pointait qu’ « au » 4e rang mondial avant le Maui Women’s Pro, et que c’est donc Tyler Wright qui a décroché la timbale. Eliminée en quarts de finale par Bronte Macaulay, Coco Ho restera sans doute avec des regrets pour ce Maui Women’s Pro, elle qui aurait aimé décrocher la victoire sur cette compétition…

Coco Ho underwater

Coco Ho underwater

.

Sally Fitzgibbons

Leader du classement mondial 2017, l’Australienne Sally Fitzgibbons (née le 19 décembre 1990 à Nowra) a commencé le surf à l’âge de 6 ans, et était avant le Maui Women’s Pro en passe de réaliser son rêve : décrocher son premier titre de championne du monde de surf ! Vice-championne du monde en 2010, 2011 et 2012, Sally Fitzgibbons espérait donc vaincre le signe indien et conquérir sa première couronne. La lutte s’annoncait intense avec Tyler Wright et les autres surfeuses du CT ! L’Australienne avait toutes les cartes en main pour aller au bout de son objectif suprême, mais c’était sans compter sur l’Hawaiienne Brisa Hennessy, qui l’a éjectée de la compétition dés le round 2. Un coup très dur pour Sally Fitzgbibbons, on a mal pour l’Australienne…

Sally Fitzgibbons underwater

Sally Fitzgibbons underwater

.

Lakey Peterson

Originaire de Santa Barbara, Lakey Peterson (23 ans) écume le circuit élite féminin depuis 2012 et ses 17 ans. Septième du classement mondial en 2012 et 2013, 6e en 2014 et 2015, la Californienne occupe actuellement la même position au ranking 2017. Finaliste sur le Roxy Pro Gold Coast, première étape de la saison CT, et du récent Roxy Pro France, on voyait bien Lakey Peterson réaliser un joli coup sur le Maui Women’s Pro et décrocher son premier Top 5 annuel… Hélas, l’Américaine s’est faite éliminer dés le round 4 par la Brésilienne Silvana Lima, comme quoi ce Maui Women’ Pro fut riche en surprises !

LakeyPeterson underwater (crédit Richard Kotch)

Lakey Peterson underwater (crédit Richard Kotch)

.

Tatiana Weston-Webb

A seulement 21 ans, Tatiana Weston-Webb alias « Tati » est déjà une figure du surf féminin. Née au Brésil, Tati a emménagé à Hawaii seulement deux semaines après sa naissance, et a grandi dans une famille fortement marquée par la culture ride. Sa mère est en effet une ancienne bodyboardeuse professionnelle et son frère Troy est également surfeur. Elle a appris à surfer à l’âge de 8 ans, et a intégré le CT en 2015, après quelques apparitions en 2014. Quatrième du ranking en 2016, Tatiana Weston-Webb est moins en réussite cette saison (11e) mais fut deux fois finaliste, à Fiji et Huntington Beach. Quart de finaliste l’an passé sur le Maui Women’s Pro, « Tati » aurait assurément voulu faire le spectacle à Hawaii, sa patrie, et clore sa saison 2017 en feu d’artifice ! Elle s’est cependant faite éliminer dés le Round 4, et plutôt séchement, par l’Hawaiienne Carissa Moore.

Tatiana Weston Webb underwater - crédit Brent Bielmann

Tatiana Weston Webb underwater – crédit Brent Bielmann

.

Nikki Van Dijk

Elle aussi toute jeune puisqu’ âgée de 23 ans, l’Australienne Nikki Van Dijk fréquente le Championship Tour Féminin depuis 2014, avec à la clé une victoire cette saison sur le Cascais Women’s Pro. Elle a participé pour la première fois à une étape du CT en 2009, en tant que wild-card. Elle n’était âgée que de 14 ans… A noter qu’elle a remporté également, en août 2014, le prestigieux Swatch Girls Pro France organisé à Seignosse, étape du circuit QS (sorte de deuxième division). Actuelle huitième du ranking 2017, elle aussi se battra avec fougue pour intégrer le Top 5 mondial à l’issue de la saison ! Elle a terminé quarts de finaliste sur le Maui Women’s Pro, battue par l’Hawaiienne Malia Manuel. Mais on peut la féliciter pour sa belle saison 2017 !

Nikki VanDijk underwater / WSL Kirstin

Nikki VanDijk underwater / WSL Kirstin

 

BONUS – STEPH GILMORE

Elle est la Kelly Slater du surf féminin et il aurait été invraisemblable de ne pas la mettre en avant. A 29 ans, Stephanie Gilmore compte 6 titres de championne du monde (2007-2010, 2012,2014) et, si elle a plus de mal depuis à rivaliser avec ses copines du CT, elle n’a rien perdu de son talent et de sa détermination. Actuelle 5e du ranking 2017, Steph Gilmore a remporté le 1er event de la saison, le Roxy Pro Gold Coast… et se voyait bien remporter le dernier, le Maui Women’s Pro ! L’Australienne au style inégalable a eu fort à faire car le niveau sur le Tour est extrêmement elevé, mais elle a rempli son contrat : victorieuse en demie contre la désormais double championne du monde Tyler Wright, Stephanie Gilmore a ensuite dominé en finale la redoutable hawaiienne Malia Manuel. L’histoire est belle pour la légende du surf féminin, qui grâce à ce succès sur le Maui Women’s Pro termine l’année à la deuxième place du ranking 2017… Congrats Steph !

Steph Gilmore underwater-Crédit Morgan Maassen

Steph Gilmore underwater-Crédit Morgan Maassen

.

BONUS – SAGE ERICKSON

Si elle a le prénom d’une jeune femme tranquille, Sage Erickson sait passer la surmultipliée une fois dans l’eau ! Actuelle septième du ranking 2017, l’Américaine de 26 ans a fait ses débuts sur le CT féminin en 2012. Depuis, elle est en progrès constants et réalise cette année la meilleure saison de sa carrière grâce à une belle régularité. Vainqueur du Vans US Open of Surfing en août, la Californienne semblait être une belle outsider sur le Maui Women’s Pro ! Hélas pour elle, elle a chuté dés le Round 2 face à Bronte Macaulay. On a hâte de voir ses perfs en 2018 !

Sage Erickson underwater - Photo Morgan Maassen

Sage Erickson underwater – Photo Morgan Maassen

.

Découvrez les activités surf d'Adrénaline Hunter

.