Red-Bull-Stratos-adrenaline-hunter

Top 10 des jumps les plus fous de tous les temps !

Voici une petite séléction des jumps les plus barrés qu’on ait pu voir depuis que le saut en parachute existe.

La semaine dernière, on vous parlait de l’exploit phénoménal de Freed Fugen et Vincent Reffet avec cette entrée historique dans un avion en plein vol mais sachez qu’il y a d’autres sauts qui ont également marqué l’histoire des performances aériennes.
En fin d’article, on vous a inséré un lien pour tester le saut en parachute afin que vous puissiez éventuellement vous aussi apporter votre pierre à l’édifice et vous retrouver un jour en tête de ce classement !

 

Miles Daisher

Le basejumpeur américain s’est envolé depuis une des sept merveilles du monde en mai 2017.
La Khazneh est le plus célèbre des monuments de Pétra, la célèbre cité perdue en Jordanie mais c’est aussi considéré comme l’une des sept merveilles du monde.
Miles Daisher a décidé de sauter depuis le sommet d’une falaise de la Trésorerie, un des sites les plus touristiques de ce pays mais ce monument de Jordanie n’est pas bien haut. Juste 64 mètres de hauteur, ça ne laisse pas beaucoup de place au doute ou au hasard !
Pas de second parachute ou d’espoir en cas de problème mais Miles a l’habitude de ce genre de challenges et ce n’est qu’une simple formalité pour lui. Obligé de sauter le parachute déjà ouvert, l’athlète Red Bull nous a encore scotché sur ce coup-là !

 

Matt Hoffman

En plus d’être reconnu comme le plus grand BMX rider du monde avec la création des plus gros tricks en rampe, Matt Hoffman a aussi prouvé qu’il n’avait pas froid aux yeux en sautant en basejump avec un vélo ! C’est en Norvège que le créateur du backflip a tenté ce saut incroyable. Et c’est d’ailleurs en backflip avec son BMX qu’il s’est élancé pour ce jump mémorable. Il a ensuite récidivé depuis un avion mais ce pionnier du freestyle nous prouve aussi qu’en plus d’avoir créé les meilleures figures en bmx, il n’a décidément peur de rien !

 

Flying Frenchies

De la Slackline, du surf et du basejump dans une seule performance.
Le concept parait simple sur le papier : dresser une highline à 600 mètres d’altitude et tenter de la parcourir à 75 km/h sur une planche de surf avant de se jeter dans le vide en basejump !! Un projet fou qui a été pensé par le génial mais tristement disparu Tancrède Melet et concrétisé par l’équipe des Flying Frenchies aujourd’hui dans les montagnes du Vercors en novembre 2016. Une board de surf montée en tyrolienne, ça parait dingue mais ce rêve est pourtant réel. Anicet Leone est l’architecte de ce projet insolite, qu’il a pu mettre au point avec les clowns funambules de cette troupe d’artistes des sports extrêmes. Et ces fous-furieux poussent même le bouchon jusqu’à jouer de la musique perchés sur cette sangle à plusieurs centaines de mètres du sol !

 

Ingus Augstkalns

Le 12 mai dernier 2017, le cascadeur Ingus Augstkalns a réalisé le tout premier saut du monde depuis un drone et d’une hauteur de 330 mètres. Ce drone quadricoptère de 70 kilos est équipé de 16 rotors et il peut supporter une charge de 200 kilos. Un engin qui coûte tout même la modique somme de 35 000 euros et son autonomie n’est que de 10 minutes seulement. L’entreprise lettone Aerones a réalisé ce jump historique depuis une tour dans le desert de Lettonie et pour mémoire, c’est la même compagnie qui avait publié le concept du drone-boarding (du wake tracté par un drone) il y a plusieurs mois. Janis Putrams, le boss d’Aerones est pleinement satisfait de son projet et a même déclaré « Maintenant, vous n’avez plus besoin d’un hélicoptère pour faire du parachutisme » !
Le dronediving est un concept qui n’est pas uniquement destiné aux loisirs car ce drone pourra aussi servir pour des opérations de sauvetage et venir en aide aux personnes qui ont besoin d’être secourues dans des zones difficiles d’accès. Plus qu’une innovation, un véritable progrès mais aussi un saut fantastique !

 

Bradley O’Neal

À Caineville dans le désert de l’Utah, ce pilote a tenté une première mondiale avec sa moto.
Un « MotoBASE jump » sur un terrain naturel, voici une world first complètement folle avec Bradley O’Neal qui est littéralement catapulté dans le ciel. Un exploit extrêmement dangereux car tout est chronométré au millimètre. Le rider n’a que quelques petites secondes pour lâcher sa moto et ouvrir son parachute. Un mur quasiment vertical qui fait office de tremplin naturel et le pilote s’envoie en l’air pour un saut qui devrait le marquer à vie !

 

Miles Daisher et son kayak

Le skyaking est la contraction de skydiving + kayak, deux sports qui n’ont en principe rien en commun. Une nouvelle discipline un peu wtf sur les bords où les sportifs s’élancent d’un avion en parachute mais avec un kayak ! Miles Daisher, initiateur de ce sport un peu particulier nous a offert des prestations originales en tentant un front flip puis en atterrissant sur la neige ou alors dans une cascade, histoire de poursuivre sa glissade avec son joli canoé jaune…

 

Travis Pastrana

Connu comme un véritable pionnier de l’extrême, notamment avec son fameux double backflip qu’il a réalisé avec une moto lors des X-Games 2006, le fondateur du Nitro-Circus a aussi sauté sans parachute.
Le 26 septembre 2007, le cascadeur américain a sauté sans parachute au-dessus de la ville d’Arecibo à Porto Rico, vêtu uniquement d’un short de bain, de basket et de lunettes de soleil ! Contrairement à Luke Aikins (voir plus bas), Travis Pastrana a vite été récupéré par ses potes en plein ciel mais la performance reste extrême et très courageuse car le risque était très présent. Depuis le pilote au sang chaud a réalisé bien d’autres exploits mais celui-ci restera son plus fou.

 

Uli Emanuele

Tristement disparu le 18 août 2016 lors d’un saut dans les Dolomites à l’âge de 29 ans, Uli Emanuele était un parachutiste exceptionnel. Le basejumpeur italien était considéré à juste titre comme une star dans sa discipline. Son exploit le plus dangereux et le plus médiatique était sans conteste son vol dans un trou de souris large de 2 mètres à plus de 200 km/h. Le wingsuit reste incontestablement le sport extrême le plus dangereux, en tout cas celui qui déplore le plus d’accidents et de morts et Uli Emanuele en avait conscience et avait pris de gros risques ce jour-là avec cette performance ultime mais son jump mémorable dans ce trou minuscule en juillet 2015 était parfaitement réalisé.

 

Luke Aikins et le projet Heaven Sent

Le 30 juillet 2016, le skydiver américain s’est jeté dans le vide à plus de 7300 mètres d’altitude, sans parachute !
Un immense filet de sécurité l’attendait au sol comme prévu mais même si tout était calculé, le risque était quand même bien présent. Les chances de voir un type mourir en direct étaient minimes mais pas inexistantes. Le parachutiste sans parachute s’est lancé à plus de 193 km/h dans le ciel de Los Angeles pour une chute de deux minutes qui ont du paraitre bien longues et surtout bien grisantes pour Luke.
Le base-jumer de 42 ans s’est lancé pour ce saut historique pour atterrir sur ce filet d’une surface de 30 mètres sur 30 qui était suspendu à seulement 76 m du sol. Le choc de l’impact était assez violent mais Luke était toujours conscient et surtout vivant, plus que jamais même.
À noter que Luke Aikins est un des basejumpers les plus décorés du monde, comptabilisant pas moins de 18 000 sauts depuis le début de sa carrière.

 

Felix Baumgartner et le projet Red Bull Stratos

S’il y a un rider qui a du courage, c’est bien lui car ce base jumper a carrément sauté depuis l’espace ! Depuis son plus jeune âge, il est passionné de parachutisme, de vol et de chute libre. Il effectue son premier saut à 16 ans et en 1999, Felix Baumgartner a établi le record du monde du plus haut saut en parachute depuis un immeuble en sautant des tours Petronas de Kuala Lumpur en Malaisie. Le 7 décembre 1999, il detenait le record du monde de saut extrême le plus bas jamais effectué, en sautant de la main du Christ Rédempteur de Rio de Janeiro au Brésil. Le 15 octobre 2012, Félix Baumgartner rentrait dans l’histoire et devenait le premier homme à franchir le mur du son en chute libre, atteignant la vitesse de 1.342,8km/h. Sautant d’un ballon d’hélium d’une altitude record de plus de 39.000 mètres au-dessus du Nouveau Mexique.

 

Découvrez les activités de parachutisme chez Adrenaline Hunter

 

Photo du haut : Red Bull Content Pool