via ferrata

Top 10 des Via Ferrata de France

À mi-chemin entre la randonnée, l’escalade et l’excursion, cette activité fera le bonheur des amateurs de sensations fortes et de paysages époustouflants.

Il est évident que ce n’est pas une expérience qu’on conseille aux personnes qui souffrent de vertige mais la Via Ferrata est surtout un bon moyen pour découvrir et apprécier une montagne sans la grimper. Une via ferrata (qui signifie voie ferrée en italien) est un itinéraire aménagé dans une paroi rocheuse munie de cordes fixes, échelles, ponts, tyroliennes… dont le but est de faciliter la progression et l’ascension.
Un parcours plus ou moins vertigineux mais toujours accessible au plus grand nombre avec parfois de fortes verticalités et un sentiment d’insécurité mais rassurez-vous, tout l’équipement est parfaitement solide et contrôlé. Des chemins qui donnent forcément le frisson et qui vous laisseront un excellent souvenir où que vous soyez.
Qu’elle soit traditionnelle ou sportive, l’activité de via ferrata consiste à suivre une corde (parfois métallique) fixée dans la roche avec des points relais et des étapes bien précises. Une expérience à vivre également en famille ou entre amis et pour les plus craintifs, évitez juste de regarder en bas…
Voici notre sélection avec quelques-unes des Via ferrata les plus incroyables en France. Mais ne vous laissez pas impressionner par la hauteur, elle sont toutes à votre portée (enfin normalement…).

Le Rocher du Saint Julien, Drôme

Considérée comme l’une des plus belles Via ferrata d’Europe, cette activité située à Buis-les-Baronnies plaira à coup sûr aux puristes et aux novices ! Au menu, 1 600 mètres de Via Ferrata (pour un dénivelé de 288 mètres) avec différents itinéraires, suivant le niveau de chacun. Pas de panique, il y en a pour tous les goûts, avec un total de 4 parcours à tester ! Idéal pour la saison estivale…

  • Parcours d’initiation, « La Pitchouno » (La Petite)
    Peu difficile, cette Via Ferrata est destinée aux débutants et aux enfants. D’une durée approximative d’une heure, « La Pitchouno » du rocher St Julien est longue de 170m environ (60 mètres de dénivelé positif). Elle comprend deux passerelles, un pont népalais, un filet à grimper (en traversée), une poutre et un pont de singe. Idéal pour les néophytes, donc, qui pourront se familiariser avec l’activité, profiter des sensations offertes par la Via ferrata et se tester avant d’affronter des parcours plus costauds !
  • « La Testouriasso » (La Têtue)
    Finie la rigolade, cet itinéraire promet d’être un peu plus difficile ! Plus longue que « La Pitchouno » (460 m), « La Testouriasso » se compose de deux ponts népalais, une poutre en paroi, une poutre et un pont de singe. De quoi bien se faire plaisir au grè de l’évolution au coeur de la montagne ! Prévoyez 1h30 à 2h d’efforts, dont une descente de 20 à 30 minutes. Prêts à repousser vos limites ?
  • « La Thiousso » (La Coriace)
    Comme son nom l’indique, cet itinéraire ne sera pas une promenade de santé ! D’une longueur de 460m, « La Thiousso » est réservée aux alpinistes expérimentés, qui s’engageront pour deux heures d’efforts. Au programme notamment, trois ponts de singe, un pont népalais et une tyrolienne (non obligatoire), avec en prime un panorama magique en pleine Drôme Provençale…
  • « la Rompo Quieu » (ou « la casse-cul »)
    Attention, préparez-vous à en baver, dans un décor de rêve ! La « Casse-Cul » est la plus difficile des Via ferrata du Rocher de St Julien, et vous allez vite comprendre pourquoi. 640 mètres de long, trois heures d’activité, de multiples obstacles à franchir (ponts népalais, passerelle, poutres, ponts de singes)… Il y a de quoi faire avec cet itinéraire bien hard, pour alpinistes de haut niveau et pros du dépassement de soi !

La colline Saint Jacques, Vaucluse

Cap sur Cavaillon, dans le Vaucluse ! La Via-ferrata de la colline Saint-Jacques est un must-do pour tout fana de cette activité, tant les obstacles à franchir sont nombreux et diversifiés, au coeur de paysages d’exception. Mont Ventoux, Monts du Vaucluse, Luberon, Vallée de la Durance, Alpilles… Préparez-vous à en prendre plein les yeux !
Là encore, plusieurs itinéraires sont à disposition, avec divers degrés de difficulté, de quoi satisfaire le plus grand nombre.

  • Boucle « Via Natura »
    Ludique, hyper-accessible, ce premier itinéraire de la Via-ferrata de Cavaillon est idéal pour débuter dans cette activité et pour une sortie en famille. En bonus, de superbes jardins suspendus tout le long de la Via-ferrata, invitant à la contemplation… En bref, deux heures de plaisir !
  • Boucle « Via Souterrata »
    Plus exigeant physiquement, cet itinéraire s’adresse aux sportifs ! Prévoyez 2 à 4h d’efforts, dont une partie à travers les grottes du Colombier, avant de franchir les Beaumes de Combarelles. De quoi en prendre plein les yeux, et profiter au maximum de toute la beauté des paysages naturels, aux alentours de Cavaillon.

La Guinguette, Ain

Avis aux via ferratistes, La Guinguette propose un parcours de choix adapté tant aux amateurs qu’aux sportifs aguerris. L’accessibilité est le maître-mot et, si vous découvrez tout juste l’activité, vous devriez rapidement être conquis par cette Via-ferrata trés ludique. Au menu, un sentier sécurisé en entrée et, après une trentaine de minutes, le plat de résistance dans le flanc de la montagne. Au coeur de paysages sublimes, notamment de la Vallée de l’Albarine, vous affronterez échelles, pont de singe, passerelle et passages en dévers. Sensations garanties !

La Panoramique, Pyrénées-Orientales

Les alpinistes en quête d’adrénaline seront une nouvelle fois aux anges, cette Via-ferrata répondra parfaitement à leurs attentes ! D’une longueur d’environ 900 mètres,  « La Panoramique » ne se laissera pas facilement dompter. Cette Via-ferrata propose en effet un parcours assez difficile, avec pour amuse-gueule un mur de 25 mètres. De quoi se mettre en condition avant une première difficulté, un pont de singe. S’enchaînent ensuite un autre pont de singe, des ponts himalayens, des passages en dévers et chemins accidentés… Une Via-ferrata palpipante, qui ravira les plus sportifs !

Liaucous, Aveyron (12)

Autre Via-ferrata réputée, la Via-ferrata de Liaucous ! Communion avec la nature assurée au cours des 1 000m de parcours (deux itinéraires, un abordable et un difficile), puisque vous profiterez d’un panorama magnifique. Vous évoluerez ainsi au retour au coeur des corniches du Causse de Sauveterre. Dépaysement assuré ! Ponts népalais, ponts de singes, passerelles, passage dans une grotte et tyrolienne (évitable) accompagneront votre évolution. Un must-do, là encore !

La Grande Fistoire, Alpes de Hautes Provences

Située au Caire (non, non, pas en Egypte !), la Via-Ferrata de la Grande Fistoire est localisée à 25 Km au Nord-Est de Sisteron.  Autant vous prévenir tout de suite, cette Via-ferrata ouverte toute l’année est réputée pour son parcours sportif ! Une passerelle de 60m de long attend ainsi les plus téméraires, de même qu’une dalle couchée et un pont népalais de 32m, avant d’accéder au rocher de la Grande Fistoire. Au menu également, trois tyroliennes de respectivement 150, 135 et 220 mètres de long, qui vous donneront à coup sûr de belles sensations fortes…. Comptez entre 2h et 4h de présence sur place, de quoi pleinement profiter !

Jules Carret, Savoie (73)

La crème de la crème, puisque Jules Carret est considérée comme l’une des plus dures Via-ferrata de France (elle est classée Extrêmement Difficile) ! Vous l’aurez compris, pas question d’y aller en touriste, en n’étant pas préparé…
Cette Via-ferrata située à 20mn de Chambéry est ainsi destinée aux alpinistes possédant une expérience de la chose, ou aux grands (et vaillants) sportifs. Au menu, pour les via-ferratistes qui s’attaqueront à Jules Carret, de nombreux passages trés physiques. Juste retour des choses, le parcours trés aérien permettra aux via ferratistes de profiter d’une magnifique vue sur le bassin chambérien et le Mont Granier. Immanquable si vous êtes un passionné de via ferrata !

Malzieu-Ville, Lozère (48)

Excellente nouvelle, une partie de cette via-ferrata est accessible aux personnes aveugles et malvoyantes, qui pourront ainssi être initiées à l’activité et en ressentir tous les bienfaits. Trois parcours sont proposés, à destination des débutants, personnes expérimentées et alpinistes trés expérimentés. Dans cet environnement montagnard, les obstacles seront légion avec des murs, pont tibétain, longue passerelle, ponts de singes, dévers… Le tout avec le bruit du torrent en fond sonore, et le cadre somptueux des Gorges de la Truyère. Un régal.

Les Échelles de la mort, Doubs (25)

Ne vous fiez pas à son nom, cette via ferrata est plus qu’accueillante ! S’étirant sur 500m sur une belle roche calcaire, avec un dénivelé de 100m, la fameuse via ferrata propose un parcours ludique adapté aux enfants.
Ponts, passerelles, poutres, échelles et une tyrolienne de 60m vous attendent, dans un cadre magnifique, à un jet de pierre de Besançon en voiture. De quoi emmagasiner de l’expérience avant de s’attaquer à plus costaud !

La Croix du Verdon (73)

L’une des via ferrata les plus hautes de France, à plus de 2 700m d’altitude (dénivelé de 889m) ! Un téléphérique est d’ailleurs à prendre pour y accéder. Dépaysement et ambiance haute montagne garantis, entre Courchevel et Méribel.
L’itinéraire est trés aérien, avec des passages raides, à déconseiller aux débutants… En récompense des efforts fournis, une vue imprenable sur le Mont-Blanc et sur les glaciers et sommets de la Vanoise. Épique et unique !

Les Évettes (74)

Située sur le domaine skiable de La Flégère à Chamonix, cette via ferrata offre là encore un panorama exceptionnel sur la chaîne du Mont-Blanc. Le parcours est accessible aux débutants, et plutôt court (200 mètres, avec départ à 2 000m), idéal pour se donner à 300% du début à la fin, et pour une première expérience de l’escalade alpine en haute montagne. Veillez à être accompagné, de préférence par un guide de haute montagne…. et surtout, profitez !

 

Découvrez les activités de Via Ferrata chez Adrenaline Hunter

Les meilleures via ferrata dans le monde