Shaun White va t-il briller aux JO de Pyeongchang 2018 ?

Shaun White, le grand défi JO 2018

Si vous êtes un fidèle du Mag d’Adrenaline Hunter, vous avez certainement lu notre article « Kelly Slater a t-il les moyens d’être aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 » daté du 21 décembre, où nous débattions avec un soupçon de mauvaise foi (ou de réalisme, c’est selon) sur les chances de King Kelly de participer aux JO 2020. Pas besoin de se poser ce genre de question pour Shaun White, qui a bien validé sa participation pour les Jeux Olympiques 2018, en Corée du Sud. Mais y sera t-il performant ? Le rider américain, star d’un spot de publicité diffusé durant le Super Bowl, est arrivé à Pyeongchang avec les crocs mais cela suffira t-il ? Le Mag s’est penché sur l’affaire, voici le débat de la rédac’…

.

 

Oui, Shaun White va briller durant ces Jeux Olympiques de Pyeongchang !

Aucun doute à avoir, la « Flying Tomato » va revêtir sa plus belle cape durant les JO sud-coréens et éblouir le monde de son talent ! Certes, White reste sur des Jeux de Sochi 2014 désastreux dans l’épreuve du snowboard halfpipe, avec une quatrième place bien loin de ses standards (il a été sacré en 2006 et 2010). Mais depuis, le freestyler US est reparti au combat, réalisant récemment un score de 100/100 à Snowmass, preuve de sa forme étincelante. Alors, pourquoi ne pourrait-il pas s’octroyer une troisième médaille d’or lors de ces Jeux ? A 31 ans, il semble péter le feu, a un programme de tricks bien établi (incluant un frontside double cork 1440 et un back-to-back 1260s) tandis que Iouri Podladtchikov (médaillé olympique en snow halfpipe à Sochi) est toujours incertain quant à sa participation aux JO, après sa lourde chute en finale des X Games d’Aspen. Bref, Shaun White a toutes les cartes en main pour réaliser de grands Jeux, et faire taire ceux qui l’ont enterré après sa déconvenue russe. On parie ?

ShaunWhite_UsOpen2013_Crédit Blotto

 

Non, Shaun White ne sera pas champion olympique à Pyeonchang ! 

Restons sérieux : Shaun White a déjà 31 ans et devra faire face à une meute de loups affamés, nullement impressionnés par ces précédents résultats olympiques d’autant qu’il s’est vautré à Sochi. Iouri Podladtchikov est incertain pour Pyeongchang ? Un coup de chance pour la « Flying Tomato » certes, mais il reste encore les Japonais Ayumu Hirano et Taku Hiraoka, médaillés olympiques à Sochi et qui ne viendront pas en Corée du Sud pour beurrer les sandwichs… Sa note de 100/100 à Snowmass, lors des qualifs olympiques ? Un joli score, mais rien ne vaut les JO eux-mêmes, et à Sochi Shaun White a montré qu’il ne supportait plus trés bien la pression… Trop de guitare avec son groupe Bad Things peut-être ? Quoiqu’il en soit, on miserait volontiers sur les nippons plutôt que sur White pour les lauriers olympiques…

Alors, remportera, remportera pas la médaille olympique ? Le débat est lancé autour de Shaun White, qui donnera bien sûr son maximum à Pyeongchang pour remporter une nouvelle médaille d’or en snowboard halfipe… On lui souhaite bonne chance et on a hâte de voir ses perfs en Corée du Sud !

Photo de Une : AP Images

.

Voir les activités snowboard freestyle d'Adrenaline Hunter

.

 

 

 

 

34 views