deltaplane-parapente

Parapente vs deltaplane : le match de haut vol

Ces deux sports aériens ont bien des points en communs mais comme il faut bien faire un choix, voici le duel au sommet entre ces deux disciplines de vol libre sans moteur.

Même s’ils ont un look différent, le parapente et le deltaplane se ressemblent beaucoup. Si vous deviez choisir entre ces deux activités aériennes, voici un petit comparatif très objectif. Ces deux engins volent dans le même élément (l’air, à moins qu’il existe un autre élément où on peut voler) et sont très similaires sur bien des points comme vous allez pouvoir le constater. Si, les deux activités dépendent de la Fédération Française de Vol Libre, plusieurs points les opposent :

Matériel

Ce qui les différencie le plus vient principalement de la structure de l’aile. Le deltaplane a une structure en V avec son aile triangulaire dont la rigidité est assurée par une ossature métallique sur laquelle elle est fixée. Quant au parapente, il s’agit d’une structure souple. Une voile divisée en caissons qui devient rigide en gonflant ces caissons par le flux d’air lié à la vitesse de déplacement.

parapente

Prix

Pas de grosse différence au niveau du prix de l’équipement. Une aile de deltaplane coûte plus cher qu’une aile de parapente (4500€ contre 2500€ en moyenne) mais elle dure cependant plus longtemps en général même s’il arrive parfois qu’elle se casse à l’atterrissage (alors que celle du parapente n’a pas ce souci vu qu’elle est souple une fois le vol terminé).
En ce qui concerne le prix de la location du matos et des cours, c’est sensiblement la même chose. Comptez environ 80€ pour une 1/2 heure de vol pour un baptême en deltaplane ou parapente et dans les 500 euros pour un stage de plusieurs jours, qui constitue généralement une première étape vers le vol en autonomie.

Encombrement

Le parapente se plie et tient dans un gros sac à dos, ce qui n’est pas le cas de l’armature rigide du deltaplane, constituée d’un alliage d’acier et d’aluminium. Le parapente peut donc être rangé à peu près n’importe où et il est facile à transporter. Tandis qu’une fois démonté et rangé dans une housse, la structure du deltaplane occupe toute même de la place (dans les 5 mètres de long). Donc si vous devez voyager en avion ou train, ce n’est pas si simple et même en voiture, il faudra caser l’armature sur le toit.

deltaplane

Poids

Avantage encore pour le parapente qui ne pèse que 10 kg en moyenne contre une trentaine pour le deltaplane. À cela, devra s’ajouter l’équipement du pilote (casque, harnais…), ce qui fait déjà pas mal de matos à porter.

Sécurité

Ces deux sports ont en commun d’être devenus très fiables au niveau sécurité (car on dénombre très peu d’accidents). Le parapente va moins vite que le deltaplane donc on pourrait penser qu’il est plus sécurisant. En plus sa forme peut faire penser à un parachute donc on imagine que c’est plus sûr en cas de problème. Mais ce n’est pas si simple. Plus l’engin de vol va vite et plus il sera facile de transformer l’énergie cinétique (la vitesse) emmagasinée et de récupérer de l’altitude et donc par exemple de passer au-dessus d’un obstacle, avantage ici au deltaplane. Par contre, la vitesse augmente les risques lors de collisions, avantage parapente.
En cas de « fermeture de voile » en parapente (voilure qui se dégonfle), si elle n’est pas provoquée volontairement, il ne faut pas paniquer. Vous perdrez de l’altitude mais regagnerez vite en stabilité et la plupart du temps tout redevient très vite normal sans que vous ayez à bouger. Il faut juste garder le cap et sa trajectoire et tout ira bien. En cas contraire, vous avez un parachute de secours donc pas de souci. D’ailleurs, les ailes delta sont elles aussi équipées des mêmes parachutes de secours.
Dans tous les cas, le matériel des parapentes et deltaplanes a bien évolué aujourd’hui donc vous pouvez y aller tranquille, en particulier lors d’un baptême accompagné d’un instructeur certifié (vous ne risquez absolument rien).

deltaplane

Sensations

Le deltaplane va bien plus vite et permet d’atteindre facilement les 100 km/h (contre 20km/h pour le parapente) et de faire des acrobaties avec des virages et des figures aériennes donc ce n’est pas la même sensation en l’air. Surtout, la position de vol en deltaplane est horizontale : vous volez allongé, ce qui fait souvent dire que le deltaplane est la forme de vol la plus proche du vol d’un oiseau.
Le parapente est bien plus calme et tranquille. Idéal pour une balade avec une vue imprenable par exemple. Le deltaplane peut évidemment être utilisé en mode cool lui aussi mais si on est friand d’adrénaline, le choix est vite fait.

Apprentissage

Les parapentistes sont privilégiés sur ce coup-là car au bout de quelques leçons, on peut déjà effectuer un long vol alors qu’il en faut une dizaine pour maitriser parfaitement le deltaplane qui demande plus de détermination. Le matériel est plus lourd aussi pour le deltaplane donc c’est physiquement plus contraignant car il faut, après chaque petit vol, remonter à pied son deltaplane sur la pente école.
Pour décoller, les deux sports utilisent la même technique qui consiste à courir depuis un relief, ou par treuillage sur terrain plat et de s’élancer.

parapente

Facilités de pilotage

En deltaplane, le pilote est allongé avec le visage face au sol. une position appelée « pendulaire » et c’est le corps entier qui se déplace pour contrôler la trajectoire. En parapente, on est en position assise et verticale dans un harnais et on dirige la voile avec des poignées. Ce n’est donc pas du tout la même façon de conduire car on est forcément moins à l’aise quand on est couché. Le deltaplane permet cependant de voler plus longtemps et donc d’aller plus loin. Son autre avantage est que grâce à sa vitesse de vol supérieure, il peut décoller avec des vents pouvant aller jusqu’à 40 Km/h tandis que le parapente reste au sol si le vent dépasse les 25 km/h.

Disponibilité

Le deltaplane a perdu en popularité ces dernières années au profit du parapente dont l’activité a explosé, essentiellement car le parapente est plus facile à transporter. Il a donc moins de pratiquants et forcément moins d’écoles. Il est donc plus dur de trouver des écoles pour tester ce sport mais il en existe quand même assez si vous voulez tenter l’aventure. Les deux obéissent aux mêmes lois de la nature et de la gravité mais le parapente avec son coté plus sécurisant et son faible encombrement a su séduire le grand public.

Destinations

Il y a forcément plus de spots pour pratiquer le parapente dans le monde vu qu’il y a plus d’écoles mais en règle générale, un spot qui convient à l’un de ces deux sports, conviendra à l’autre car ils ont les mêmes contraintes de décollage et de vol. Sur le site de Adrenaline Hunter, il y a plus de 200 choix d’activités et destinations pour le parapente, donc largement de quoi trouver son bonheur.

Résultat

Si le comparatif est impartial, le résultat ne l’est pas car chez Adrenaline Hunter, nous aimons les sensations fortes. Avec sa position couchée qui offre plus de sensations car on a l’impression d’être un oiseau, sa vitesse et sa maniabilité, nous avons élu le deltaplane comme grand vainqueur de ce duel de haut vol. Même s’il a longtemps été délaissé, voire carrément oublié, le deltaplane fait son grand retour et il n’a pas dit son dernier mot !

 

Voir les activités de parapente avec Adrenaline Hunter

 

 

Interview de Jean-Baptiste Chandelier, star du parapente

 

Sinon, vous pouvez aussi mixer le deltaplane et le surf, mais c’est un autre délire :