La bonne résolution de 2018 : se mettre au freestyle !

Voici 20 bonnes raisons de devenir un rider (ou une rideuse) pour cette nouvelle année.

L’année 2018 commence avec son lot de bonnes résolutions qu’on ne tiendra pas comme à chaque fois. Donc cette année, on oublie les incontournables promesses d’arrêter de fumer, de manger 5 fruits et légumes et de passer moins de temps devant Netflix. Non, cette année on se met au ride et vous allez voir, ça fait un bien fou !
Vous êtes un rebelle, un marginal ? Un gars ou une fille qui n’a pas froid aux yeux ? Le dépassement de soi vous fait rêver ? Alors pas de doute, un rider sommeille en vous et les sensations fortes feront bientôt partie de votre quotidien. Et si vous n’êtes pas encore convaincu, voici quelques arguments qui vous motiveront à passer le cap et devenir enfin un « rider » !

1 – Se la péter auprès de ses potes et de sa famille.
Oui parce que ça fait plus classe de dire qu’on fait du surf, du snowboard ou tout autre sport freestyle que du badminton ou du water polo par exemple.

2 – Ça favorise considérablement les voyages et ça permet de découvrir pas mal de pays ou de régions. Car les contests, road trip et shows à l’étranger font très souvent partie du quotidien du rider.

3 – Vous irez chercher vos limites et vous apprendrez à les dépasser.
Aller au delà de ce qu’on pense possible fait ce qui différencie le rider du commun des mortels. Avec évidemment le goût du risque qui va avec sinon c’est pas possible, autant retourner jouer à la pétanque.

4 – Le rider reste jeune. Toute sa vie.
Même vieux il gardera le look et le langage propre à sa tribu. Il n’y a pas de retraite pour les riders. Quand on est accro aux sensations fortes, c’est pour la vie. Le danger et le goût du risque sont une drogue dure, une addiction dont vous ne pourrez en sortir. Déjà le sport, ça permet de rester jeune dans son corps mais les folies qui vont avec le ride permettent de rester jeune aussi dans son esprit ! Et si au bout d’un moment votre corps finissait par vieillir, votre mental lui, aura toujours 20 ans !

5 – Les éléments sont vos amis.
Que vous soyez plutôt mer, terre, neige, air (ou feu !), il y a un sport extrême qui est fait pour vous et avec lequel vous aurez la possibilité de vous exprimer voire de fusionner !

6 – Vous pourrez voir un requin ou une avalanche de près et ça ce n’est pas possible pour les non riders. Ou alors à la télé mais il n’y aura pas les sensations uniques qui vont avec.

7 – Les mots « raisonnable, prudent, dangereux » ne feront plus partie de votre vocabulaire.
Par contre des nouveaux vont arriver comme « yeah, rad, kawabounga, fresh, ou fat » ! Et même certaines expressions qui pourraient choquer vos proches…

8 – Votre meilleur ami sera votre planche ou votre bike, votre second meilleur ami sera votre spot.
Tous les autres ne seront que des gens jaloux qui ne comprennent rien à votre passion. Le rider est amoureux principalement de sa passion et n’est accro qu’aux sensations fortes. Le romantisme passera plus tard.

9 – Si vous étiez alcoolique avant de devenir un rider, et bien la bonne nouvelle est que vous n’aurez pas à changer vos habitudes !
Cela ne concerne qu’une minorité d’entre vous et on ne va pas généraliser mais si le rider est un sportif en théorie, la comparaison s’arrête là car il n’est pas rare de le voir fumer ou boire (et pas que des boissons énergisantes), avec parfois quelques substances pas toujours légales sans oublier que notre ami rider mange beaucoup des choses dégueulasses. Cela ne s’applique pas à tout le monde bien sur mais Il est fréquent qu’un rider, même de haut niveau, se torche la gueule la veille d’un gros contest. Faire la fête avec les potes est plus important qu’une médaille d’or aux X-Games.

10 – Le rider fait partie d’une communauté.
Qu’elle soit plus ou moins hermétique comme chez les skateurs ou surfeurs ou plus ouverte comme chez les bmxers, vous ferez obligatoirement partie d’une communauté soudée et donc vous aurez des potes partout dans le monde pour partager votre passion et parler de choses que les humains normaux ne peuvent pas comprendre.

11 – Vous allez enfin pouvoir vous casser un bras ou une jambe !
Et ça c’est pas un truc possible avec le foot ou le tennis (enfin en principe). Se réveiller après 3 jours de coma avec tout le corps en plâtre ou avec un bras bouffé par un squale, ça n’a pas de prix et exhiber ses cicatrices ensuite, ça rend crédible et ça peut même permettre de se la péter…

12 – Vous pourrez côtoyer des stars de la discipline comme Kelly Slater, Laird Hamilton, Matthias Dandois ou Taig Khris qui sont finalement assez accessibles du moment que vous partagez le même centre d’intérêt.

13 – Vous irez enrichir le surf ou skate shop de la ville.
À part pour certains sports (comme le freerun), le matos coûte cher en général et avant d’être sponso et plus rien payer, faut quand même sortir du pognon pour avoir la dernière planche en carbone de cochonium à la mode. S’il vous restait un minimum de fric à la fin du mois, maintenant que vous êtes rider, ça n’arrivera plus rassurez-vous.

14 – Vous aurez du style !
Enfin, vous serez tatoué, percé et vous aurez une ceinture à clous mais la différence avec les bollos qui ont déjà tout ça alors qu’ils ne sont ni rock star ni Hells angels c’est que vous aurez une vraie raison de le faire vous. La crédibilité avant tout.

15 – Les flics ne seront plus vos amis.
Bon, ils ne l’étaient pas déjà je suppose mais là ça va empirer. Vous serez dans la majorité des cas un hors la loi et vous aurez très souvent à payer des amendes pour destruction de la voie publique (skate, roller, bmx…) ou pratique dans des zones dangereuses ou interdites (snow, surf…). Si vous voyez des flics qui débarquent, barrez-vous, ça sert à rien de discuter. Ils sont là pour faire rentrer du fric dans les caisses de l’état pas pour comprendre des ados de 30 ans qui leur expliquent que c’est pas de leur faute si la mairie est construite sur un plan incliné et que c’est top à rider !

16 – Le rider est toujours en forme et toujours prêt.
Quelque soient l’heure et le lieu. L’appel du ride est toujours sa priorité. Il faut le savoir. Au même titre qu’une bombasse qui passe en porte jarretelle devant un type qui joue à GTA5, aucune fille ne fait le poids si un pote vous appelle pour rider un park ou surfer le swell de l’année !

17 – Vous pouvez gagner beaucoup d’argent ! Enfin si vous êtes bon.
Et si c’est la cas, la vie va être plutôt cool pour vous car une victoire en compétition est toujours associée à un gros chèque (entre 1000 et 50 000 euros) que ce soit en prize money ou en prime par le sponsor. Sans compter que pour certains sports, vous pourrez faire des shows et c’est souvent très bien payé. En général, les pros ne payent pas les voyages ni le matos, alors tout ce fric sera juste de l’argent de poche ou pour payer des coups aux potes, la belle vie quoi.

18 – Le rider est beau.
Oui, même si vous ressemblez aux frères Bogdanov. En triple backflip dans les airs, vous aurez l’attention de tous et tout le monde vous enviera et vous trouvera classe. Vous trouvez qu’il est beau Shaun White ? Et bien toutes les filles sont folles de lui donc vous aussi, vous avez vos chances !

19 – Vous passerez vos journées connectés sur les sites spécialisés (comme le nôtre par exemple) pour checker les news et les infos relatives à votre sport et aussi connaitre les nouvelles tendances du ride et les nouveaux tricks de ouf-de-la-mort-qui-tue !

20 – Et enfin la dernière raison est que quand vous serez vieux (enfin si vous ne vous êtes pas fait bouffer par le requin ou emporté par l’avalanche dont on parlait plus haut), vous aurez plein de trucs à raconter à vos enfants et vos petits enfants. Et ce ne sera pas de la guerre mondiale dont vous parlerez donc vous aurez toute leur attention.

20 bis – Vous aurez assez de second degré pour comprendre et rire de certaines choses comme par exemple ce top qui est tout sauf sérieux.

Allez, au boulot les gars. On ne devient pas rider du jour au lendemain. Avant de passer vos journées avec les Monster Girls ou Kelly Slater, y a un peu de boulot quand même.

Votre bonne résolution de cette nouvelle année est de vous mettre aux sports extrêmes donc rendez-vous sur le spot et si vous cherchez un cours, un coaching perso ou des infos, rendez-vous sur Adrenaline-Hunter.

 

gisela-pulido-Photo EFE
Gisela-pulido-Photo EFE

Photo du haut : Red Bull Content Pool

6 views