J-16 pour le Red Bull King of the Air 2018 !

Le Red Bull King of the Air 2018, c’est dans 16 jours !

Vous avez du mal à tenir en place en ce moment ? Vous vous sentez excité, parlez kitesurf à longueur de journée et scrutez sans cesse le site web Red Bull ?  Dites, vous ne seriez pas un peu accro au KOTA, alias le Red Bull King of the Air ? Comme on vous comprend… L’édition 2018 s’ouvre dans pile 16 jours du côté de Cape Town (Afrique du Sud) et elle promet d’envoyer du trés trés lourd, du 27 janvier au 11 février ! Si vous êtes un fidèle du Mag’ d’Adrenaline Hunter, vous n’êtes sans doute pas passé à côté de nos précédents articles sur le KOTA, qui réunira les meilleurs riders de la discipline big air pour un show extrême, engagé et riche en tricks ! Et le temps est bientôt venu pour les kitesurfeurs de se mesurer sur le spot sud-af’… Avec un casting XXL.

Vainqueur en 2017, Nick Jacobsen aura fort à faire pour remporter le Red Bull King of the Air 2018, vu le niveau cette année avec 18 riders surmotivés. Seront en effet notamment présents Aaron Hadlow (vainqueur en 2015 et 2016), Ruben Lenten, Kevin Langeree (vainqueur en 2014), Jesse Richman (vainqueur en 2013), Lewis Crathern, Joshua Emanuel (vainqueur du Red Bull Megaloop Challenge 2017), Marc Jacobs (vice-champion du monde 2015 dans la discipline du Big Air), et deux Frenchies : Aurélien Pétreau et Antonin Rangin. Sélectionnés comme 7 autres riders par le biais du concours vidéo Red Bull, Aurélien et Antonin sont en pleine confiance et entendent bien performer sur le KOTA 2018 !

Aurélien Pétreau a d’ailleurs accordé une petite interview au Mag d’Adrenaline Hunter, en 3 questions !

 

Aurélien, que représente pour toi le KOTA ?

A mes yeux, le Red Bull King of the Air, c’est comme si vous étiez dans un labyrinthe entouré de lignes rouges. Des lignes rouges qu’il ne faut surtout pas franchir, sous peine d’accident ou de blessure. Le jour de la compétition, vous vous retrouvez confronté aux 17 meilleurs riders du monde, dans des conditions pas tout à fait normales, avec des vents forts et des vagues importantes. Et en toile de fond, vous avez ce devoir de résultat. Pour l’obtenir, vous allez essayer de progresser vite, très vite, dans ce labyrinthe, et à la sortie vous vous direz : quelle belle aventure humaine !

.

Parles-nous de ta vidéo de sélection…

Pour la sélection au Red Bull King of the Air, cette année j’ai décidé d’insister sur le Mégaloop, pour mieux coller à la demande du jury. J’ai donc changé les réglages de ma voile, raccourci mes lignes, et je me suis entraîné. J’ai même décidé de présenter une nouvelle figure, le Mégaloop board off. Alors, que ce soit cette vidéo ou tous mes entraînements, j’espère que tout cela portera ses fruits pour l’édition 2018.

.

Quelle touche personnelle souhaites-tu apporter sur le KOTA 2018 ?

Ce que je souhaiterais apporter à cette édition, c’est de la variété et de la nouveauté, pour éviter de tomber dans une compétition d’un seul style ou d’une seule figure. Car le big air, c’est certes du Mégaloop, mais c’est aussi du board off, du déhooké, de la hauteur et de l’engagement. J’espère que les 18 riders sélectionnés, et surtout les trois finalistes de l’édition 2018, auront fait preuve d’une grande polyvalence dans toutes ces catégories de figures.

.

Alors, qui remportera le Red Bull King of the Air 2018, et sera sacré Roi du Big Air à Cape Town ? Qui saura charmer le plus le jury, présidé par Alex Vliege ? Les pronostics vont bon train, et aucun doute que les favoris (les Jacobsen, Hadlow, Richman, Langeree, Lenten, et même Emanuel) vont batailler ferme pour décrocher le jackpot. Nos deux Frenchies sont eux aussi au taquet et on espère les voir aller loin, trés loin, trés trés loin sur ce KOTA qui devrait être historique.

Vous avez maintenant des frissons en pensant au KOTA ? Pas de panique, vous êtes juste un grand passionné et vous allez bientôt être récompensé de votre patience… On est à fond derrière Aurélien Pétreau et Antonin Rangin, allez les Bleus !

.
Découvrez nos activités kitesurf sur Adrenaline Hunter

.

 

6 views