Ils créent le premier musée du skateboard en France !

Le DiSturb HouSe MuSeum, c’est son nom, ouvrira ses portes à Lyon en mars 2018. Et s’annonce comme un sacré musée du skate, le premier à voir le jour en France. Passionné de skateboard, Dimitri Jourdan (qui skate depuis 22 ans et collectionne depuis 10 ans) possède une collection personnelle de 400 planches, des spécimen rares allant des années 60 jusqu’à nos jours. Son projet, depuis plusieurs mois, est donc d’ouvrir un vrai temple du skate à Lyon, un haut-lieu du ride (et l’une des capitales européennes du skateboard) puisque c’est là que réside notamment Aurélien Giraud. Dans son local de plus de 150m2 près de l’Hôtel de Ville, Dimitri Jourdan ne se sentira pas seul. En effet, sa compagne Marie fait aussi partie de l’aventure. Diplômée en pâtisserie et spécialisée en créations de cake-design en pâte à sucre, Marie Milbergue s’occupera de l’espace salon de thé du musée avec une petite restauration, des brunchs et apéros. Un joli programme !

Dimitri et Marie ont donc pour objectif de faire découvrir au grand public l’impressionnante collection de boards (des séries limitées, des planches signée, des prototypes,…) du jeune homme, tout en régalant ses papilles. Un mix des deux rêves du couple, un pari osé, mais un pari qui pourrait bien s’avérer payant !
« Ce qui va faire vivre l’activité, ce n’est pas ma partie mais c’est plus la partie consommation. Parce que l’entrée sera gratuite. Le but c’est de consommer, c’est le deal. Tu visites, tu te poses, tu bois un coup, tu manges une tarte. Il y aura une partie magasin de skates à l’intérieur où je vais vendre des planches vintage, des rééditions, des séries limitées, des trucs dessinés par des artistes. Je vais essayer de donner envie aux gens de collectionner des pièces rares que les magasins ne font pas », explique Dimitri Jourdan à Red Bull.
Au menu également, des expositions, des avants-premières de documentaires ou des projections de classiques comme « Les Seigneurs de Dogtown », mais également une mini-rampe de skate et un atelier !

« Chaque board aura une plaque comme dans les musées, avec le nom de la marque écrit, le skater, l’année et une anecdote en particulier. Il y aura des petites légendes, des photos. J’ai aussi le dessin à la main de l’artiste, la planche et la sérigraphie. J’ai les trois, j’ai les étapes. Ça, c’est un ensemble qui est cool à voir. Il y a des planches qui sont très rares, je suis quasiment le seul à les avoir en Europe », précise Dimitri Jourdan. « En tout cas, il y aura une frise chronologique, ça ne bougera pas. Des années 60 à maintenant. Ça va de la planche en bois avec des roues en alu jusqu’au skateboard de maintenant. Là, j’ai des skateboards en mode tuning avec des diodes dans le bois, des boards qui s’allument… « 

On souhaite le meilleur à ce musée du skate bien fun, vivement mars 2018 !

Photo : Dimitri Jourdan

Voir les activités skate sur Adrenaline Hunter

.

3 views