Escalade – Le Red Bull Font&Bleau, vu de l’intérieur !

Retour sur le Red Bull Font&Bleau, contest d’escalade de bloc disputé le 23 juin à Fontainebleau

Samedi 23 juin, l’équipe du Mag’ d’Adrenaline Hunter était sur le pont, à l’occasion d’un événement d’envergure ! Notre envoyé spécial Nicolas Arquin a en effet assisté à la finale du Red Bull Font&Bleau, compétition d’escalade de bloc (par équipes de trois) réunissant 93 grimpeurs sur un spot mythique, la forêt de Fontainebleau. Un event haut en couleurs, avec des athlètes survoltés et venus avant tout pour kiffer… Voici notre compte-rendu de cette fantastique finale !

Qu’est ce que l’escalade de bloc ?

Assez peu connaisseur de l’escalade de bloc avant ce samedi 23 juin, Nicolas a donc fait son travail de journaliste en allant à la chasse aux infos, notamment par des interviews de grimpeurs présents sur place. Et le bloc, c’est plutôt simple à comprendre quand c’est expliqué par Baptiste Dherbilly. Ce Haut-Savoyard de 25 ans, membre du Team Millet (favori du Red Bull Font&Bleau) résume en effet bien les choses : « Le bloc, c’est de l’escalade sur une surface variant de hauteur mais qui n’est pas très élevée (4-5 mètres en moyenne), sans matériel spécifique (pas de corde ou de baudrier), hormis nos chaussons et des matelas pour amortir notre chute. Physiquement, cela demande une gestuelle hyper variée et de la force. L’effort est court et intense, on peut comparer un peu cela à un 100m ! »

Jérémy Bonder, directeur sportif du Red Bull Font&Bleau, précise : « l’escalade de bloc demande peu de mouvements, 6 à 10 maximum alors qu’en falaise, on en fera des dizaines… »

Escalade Red Bull Font & Bleau (Photo Little Shao/Red Bull Content Pool)

Une discipline accessible et tendance à condition de ne pas lésiner sur l’entraînement, et qui a su séduire les Français : les phases qualificatives du Red Bull Font&Bleau (disputées par équipes) ont, à titre d’exemple, rassemblé 1 000 grimpeurs, 10% se qualifiant pour la grande finale de ce 23 juin. Une finale disputée sur un spot mythique : la forêt de Fontainebleau, à 70 bornes de Paris. De quoi filer quelques frissons aux passionnés de « bloc » présents ce jour-là.

« Bleau », THE spot pour le bloc

« Bleau, c’est la Mecque de l’escalade en France », lance Thomas « Tito » Caleyron, l’un des meilleurs grimpeurs Français avec plusieurs Coupes du monde Bloc remportées. « La densité des blocs est exceptionnelle, il y a des milliers de blocs d’une qualité assez folle et difficile à trouver ailleurs. » Son compère Etienne Seppecher, 28 ans, est encore plus élogieux : « Bleau est le spot le plus classe de bloc en France, on ne peut espérer mieux pour une compétition ! Le nombre de blocs est hallucinant, c’est un terrain de jeu infini. Tu peux revenir tous les jours pendant 10 ans et avoir encore toute la forêt à découvrir… Le Red Bull Font&Bleau est un événement à ne pas rater ! »

Escalade Red Bull Font & Bleau (Photo Little Shao/Red Bull Content Pool)

Le Red Bull Font&Bleau, un event 100% plaisir !

Plaisir. Si l’on doit retenir un mot de la dizaine d’interviews réalisées avant le lancement de la compétition, ce serait sans doute celui-ci. Les participants de cette 3e édition du Red Bull Font&Bleau ont tous pour ambition de donner le meilleur d’eux-mêmes, mais avant tout de s’amuser, de se faire plaisir entre potes, bref de kiffer l’instant ! A l’image de Margot, Jérôme et Clément, du Team Bleau’Out : « Fontainebleau c’est l’éclate !  On est là pour se faire plaisir, pour apprécier la nature et faire le plein de sensations », se réjouit la girl du groupe.

Héloise, la girl du Team 41, est sur la même longueur d’ondes : « On n’est pas les plus forts, on le sait. On est donc là pour s’amuser, pour le plaisir de grimper dehors. »

Escalade Red Bull Font & Bleau (Photo Little Shao/Red Bull Content Pool)

Une compétition spectaculaire

Une fois la finale lancée, à 11h30 précises, les grimpeurs passent en mode dépassement de soi. Du fun oui, mais chacun veut venir à bout des 30 blocs proposés par les organisateurs (en 3 heures de temps), sur ce spot cher à Jacky Godoffe, maître de l’escalade et l’un des directeurs sportifs de l’event.
Mais au fait, quelles qualités faut-il disposer pour être un bon grimpeur ?
« Il faut avoir beaucoup grimpé, pour disposer d’une solide expérience et avoir acquis un bon répertoire gestuel, comme dirait Patrick Edlinger (légende de l’escalade, décédé accidentellement en 2012, ndlr). Deuxième qualité à avoir, la tenue de prises, pour éviter de tomber », précise Etienne Seppecher.  Jérémy Bonder, 20 ans de grimpe au compteur, a aussi son avis sur la question. « Il vaut mieux être souple, technique, avoir de bonnes capacités physiques même si on arrive à combler les lacunes avec quelques heures d’entraînement. En forêt, il vaut mieux être très technique et la Forêt de Fontainebleau est connue pour ce côté technique, que l’on retrouve très rarement dans d’autres secteurs outdoor », argumente le directeur sportif du Red Bull Font&Bleau.

Escalade Red Bull Font & Bleau (Photo Little Shao/Red Bull Content Pool)

Et en effet, venir à bout des 30 blocs naturels, répartis par codes couleurs selon leur degré de difficulté (3a à 7c+), ne sera pas vraiment une partie de… plaisir pour les athlètes réunis à Fontainebleau, sur le secteur de Buthiers.
« Claque la main, fort ! » «  Monte le pied ! » « Tire sur le talon ! »… Les chutes sont nombreuses, mais les grimpeurs présents ce samedi 23 juin sont du genre persévérants, prêts à souffrir pour repousser leurs limites au maximum, et venir à bout des différentes voies proposées. Lire la roche, analyser, sentir et faire corps avec la paroi, autant de notions essentielles à maîtriser pour aller loin sur cette finale du Red Bull Font&Bleau, 3e édition. Où la solidarité et l’entraide ne sont pas des vains mots…

Une finale mémorable !

Après 3h d’efforts, les 31 équipes présentes (dont une team 100% filles, venues de Cergy) sont alors regroupées par Jérémy Bonder et Jacky Godoffe. Trois teams vont participer à la grande finale, sur des blocs de 7m de haut et cotés 7b+ à 7c. Pas une mince affaire, mais les neuf grimpeurs vont faire le show et en particulier un homme : Thomas Perreac, le seul à réussir les trois voies en moins de 10 minutes !

Les Macs du Cuvier remportent donc cette 3e édition du Red Bull Font&Bleau, devant la Team Millet et la Team Degré Plus Ponthierry. Une compétition dont notre envoyé spécial se souviendra longtemps !

Photo de Une : Little Shao / Red Bull Content Pool

.

Découvrez les activités escalade d'Adrenaline Hunter

.