isabelle fabre

Entretien avec la globe-trotteuse Isabelle Fabre

TOUT LE MONDE A RÊVÉ UN JOUR DE TOUT LAISSER TOMBER POUR PARTIR PARCOURIR LE MONDE EN QUÊTE D’AVENTURES ET DE VOYAGES. FAIRE UN LONG TRIP À LA DÉCOUVERTE DES PLUS BEAUX PAYS DU GLOBE TOUT EN RIDANT, EN VOILÀ UN BEAU PROJET…
Oui mais au final, ils ne sont pas si nombreux à aller plus loin que le rêve et à le concrétiser. C’est pourtant le cas d’Isabelle Fabre qui est allée aux quatre coins de la planète avec sa board de kite et son envie de croquer la vie.
La « Nomade digitale » partage son aventure avec nous aujourd’hui dans cette petite interview :

Peux-tu nous en dire plus sur ce projet ? Qui a eu l’idée et comment cela a t-il pu se concrétiser ?
Ingénieur de formation, j’étais frustrée dans mon travail. J’avais vraiment le sentiment que mes journées défilaient à tout allure et que j’étais en train de passer à coté de quelque chose. Pour autant, je n’avais pas le courage de tout plaquer pour changer de vie.
Et puis un jour, le destin m’a donné un sacré coup de pied au derrière : on me convoque au boulot et on me dit de ne pas revenir bosser le lendemain, de préparer mon carton et de tout quitter le soir même. Cela faisait 4 ans que je bossais là-bas, mais je venais de changer de contrat, j’étais donc foutue.
Aussitôt arrivé chez moi, j’étais tellement écœurée que j’ai acheté un billet pour l’Australie. J’ai vendu le peu d’affaires que j’avais, et quelques semaines plus tard, j’ai commencé mon aventure, ma deuxième vie comme je l’appelle !
Je parcours maintenant le monde avec mes kites et mon drone, à la recherche du vent, et j’essaye de ramener à chaque fois les plus belles images possibles, pour inspirer, évader, faire rêver, et peut être aussi, donner ce petit coup de pied au cul qui m’a fait tellement de bien et qui a changé ma vie ! A coté, je suis ce qu’on appelle une Nomade Digitale. Je travaille à distance, sur un sujet qui me tiens à cœur : la promotion du sport au féminin. J’ai ma marque textile et j’organise des rassemblements féminins de course à pied !

Peux tu nous décrire ton parcours et les destinations visitées ?
Houla ! Il faut dire que je n’ai pas chômé en 2ans 😉
Après l’Australie, je suis allée au Brésil, Japon, Costa Rica, Afrique du Sud, Namibie, Nouvelle Calédonie, Maurice, Hawaï, Argentine, Philippines, Madagascar… Un seul mot d’ordre : il faut que ça souffle ! Je finance de plus en plus mes trips en vendant mes images, et à coté, j’ai mon entreprise de textile !

Quel est le lieu qui t’as le plus marqué ? Et le plus séduit ?
J’adore l’Ile Maurice pour le Kitesurf ! On y trouve un beau lagon turquoise pour s’entrainer au freestyle, mais aussi des vagues énormes pour chercher un peu ses limites ! Là-bas, pas le droit à l’erreur ! Vous avez parfois une colline de 5m d’eau derrière vous !
Sinon pour le coté un peu plus atypique, j’ai eu un gros coup de cœur pour la Namibie : les vagues parfaites de la Skeleton Coast, les paysages variés, les éléphants au réveil devant ta tente…

Des anecdotes intéressantes ? Des rencontres improbables ?
Ah ca ! La vie d’aventurière en est rempli !
J’ai réussi à planter ma voiture dans une rivière en Australie, juste à coté du panneau « attention, danger, crocodiles ». Autant dire que je ne faisais pas la maligne ! J’ai aussi beaucoup aimé une petite ile du japon, nommée Ishigaki. Là-bas, personne ne parle Anglais, il faut mimer pour se faire comprendre, c’est très drôle. Mais ce qui est incroyable sur cette ile, c’est surtout que sous le spot de Kitesurf, se trouve une « cleaning station » pour Raies Manta. En trois coups de palmes, vous vous retrouvez au milieu de ces géants des mers.

Combien de temps a duré ton trip ?
J’ai commencé ma nouvelle vie il y a 2ans et je ne suis pas prête d’arrêter. Je voyage aujourd’hui un mois sur deux, toujours en suivant le vent.

Quel souvenir garderas-tu ?
J’ai fait tellement de choses ces deux dernières années ! Oui, évidemment, j’ai beaucoup voyagé, j’ai vu beaucoup de paysages magnifiques, à couper le souffle même. Mais j’ai surtout beaucoup appris sur moi même : j’ai fait plein de métier différents, réalisé tellement de projets, et pour la première fois de ma vie, j’ai le sentiment d’avoir vraiment apporté aux autres, et à cette planète. Beaucoup plus que quand je codais dans un coin de l’immense open-space où je passais mes journées !

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui tenterait le même trip ?
Ce n’est pas facile de sortir des clous et de mener la vie que l’on souhaite, et non celle qu’on nous a dicté de faire depuis tout petit. On nous a tellement façonné, habitué à prouver notre excellence dans des domaines qui ne nous touchent pas, qu’on en oublie nos rêves. Qu’il est difficile de mener sa vie en fonction de ce qui nous semble juste et sain, et non selon un prétendu modèle.
A tout ceux qui sont en train de se réinventer, sachez que je vous admire, et je vous souhaite de tout cœur de persévérer dans cette voie ! Je sais au combien la route est longue et difficile, mais croyez moi, ça en vaut le coup !

Tu repars quand ?
Mi décembre, l’Australie m’appelle de nouveau ! J’essaye toujours de faire des spots un peu cachés et atypiques, je compte bien vous faire découvrir les secrets de la WA. Et Je bosse en ce moment sur un downwind de 1000km en Australie. J’espère pouvoir annoncer bientôt le projet !

Des gens à remercier ?
Plein ! J’avais très peur du regard de mes proches. Ma famille a vraiment respecté mes choix et ça m’a vraiment beaucoup aidé !
La vie d’entrepreneur est semée de doutes : ma meilleure amie Audrey a toujours cru en moi et m’a aidé à continuer dans cette voie. Je n’aurai jamais réussi sans elle ! J’ai aussi mon copain, que j’ai rencontré en Australie : je sais qu’il sera toujours là pour moi si j’échoue dans cette voie.

Plus d’infos sur :
Facebook : www.facebook.com/TravelingWithIsa/
Instagram : www.instagram.com/travelingwithisa/
Blog : http://isabellefabre.fr/
Youtube : www.youtube.com/channel/

 

Voir les activités de kitesurf chez Adrenaline Hunter