Descente de la Vallée Blanche : tout savoir

La Vallée Blanche est une descente mythique pour tous les amateurs de ski ou snowboard en hors-piste. Reconnue dans le monde entier, elle est devenue une véritable référence dans les sports d’hiver comme étant LA meilleure descente en hors-piste du monde… Vous en avez sûrement entendu parler autour de vous et peut-être connaissez-vous des gens qui se sont offerts les souvenirs de leur vie dans la Vallée Blanche, pourquoi pas vous ? Suivez tous nos conseils pour vous lancer en toute sérénité dans votre plus belle aventure hors-piste en Vallée de Chamonix !

La Vallée Blanche, une descente mythique

La Vallée Blanche est un rendez-vous incontournable dans la vie d’un passionné de ski ou de snowboard hors-piste. Si vous ne savez pas encore pourquoi, on va vous faire rêver un peu !

Vallée Blanche, Chamonix, Aiguille du Midi

©Roc Emotion – crête de l’Aiguille du Midi, départ de la Vallée Blanche

Un itinéraire de sommets légendaires

La Vallée Blanche se trouve au cœur de la vallée de Chamonix ce qui en fait la voisine du Mont-Blanc, duquel elle n’a quasiment rien à envier. Mais pas seulement ! Tout au long de vos rides en Vallée Blanche, vous aurez une vue panoramique sur les sommets mythiques de la vallée de Chamonix-Mont Blanc comme l’Aiguille du Midi, les Grandes Jorasses, la Dent du Géant, le Mont-Blanc du Tacul, les Drus… Tout cela en jonglant entre les frontières Françaises, Suisses et Italiennes. Bref, pensez à ouvrir les yeux, les paysages qui vous attendent ont inspirés nombre d’aventuriers et explorateurs avant vous.

Altitude extrême pour sensations extrêmes

Vous accédez aux itinéraires de descente de la Vallée Blanche par l’immense téléphérique de l’Aiguille du Midi qui vous emmène au sommet… de l’Aiguille du Midi. Cette escalade mécanique vous laissera le temps d’apprécier les 2000 mètres de dénivelé que vous allez découvrir tout au long de votre descente.

Vous débarquez à une altitude de 3842 mètres, et vous sentez déjà que l’air n’est plus le même, moins chargé en oxygène. C’est une caractéristique connue des activités sportives d’altitude qui peut influer sur votre endurance si vous n’avez pas l’habitude. Vous êtes donc dans un environnement unique, glaciaire et immensément blanc. De quoi se sentir tout petit face aux montagnes brutes des Alpes Suisses et du Cervin que vous apercevrez peut-être par temps clair.

Passages techniques et variété des paysages

L’aventure commence dès les premières minutes. Vous aurez besoin de chausser vos crampons pour descendre l’arête du Midi en cordée avec votre groupe pour rejoindre le départ des différentes descentes. Selon les niveaux de chacun, différents itinéraires sont possibles pour descendre la Vallée Blanche. Un guide saura s’adapter au groupe pour proposer le meilleur chemin et pour que chacun profite à fond du moment.

Quoi qu’il en soit, les différentes descentes vous feront évoluer dans un monde magique entre séracs et crevasses, dans de la poudreuse et sur les glaciers… Mais attention, la neige n’étant pas damée, elle est parfois très inégale selon les conditions météorologiques, c’est pourquoi vous devrez avoir un niveau suffisant pour vous adapter aux différentes conditions de glisse et profiter à fond de chaque instant.

Skieurs avec peu d’expérience du hors-piste : itinéraire classique
Skieurs et snowboarders confirmés en hors-piste : Petit et et Moyen Envers du Plan
Skieurs et snowboarders chevronnés en freeride : Grand Envers, Vallée Noire

Adrénaline et apprentissage au rendez-vous de la descente

La Vallée Blanche est réputée pour vous apprendre à rester humble face à la montagne. Si l’itinéraire classique est relativement accessible, la descente de l’arête du Midi à elle seule serait suffisante pour faire le plein d’adrénaline. En plus de cela, tout le long de votre freeride dans la Vallée Blanche, vous traverserez des ponts de neige au milieu de crevasses, marcherez sur les terres gelées de la Mer de Glace et vous retrouverez seuls dans l’immensité de la montagne…
C’est un véritable pèlerinage qui vous attend en haut de l’Aiguille du Midi, où vous apprendrez à lire votre environnement pour effectuer vos rides en toute sécurité en évitant les crevasses, chutes de neiges et avalanches. Dans l’ensemble, le hors-piste est déjà un sport d’adrénaline mais là, vous bénéficiez d’un cadre sublime pour vous récompenser de l’effort !

En quelques mots, ce qui fait de la Vallée Blanche un spot mythique pour le freeride c’est un mélange de tout ça et surtout, l’incroyable sensation d’être seuls au monde pendant toute une journée !

Vallée Blanche, ski hors-piste

Ski freeride en Vallée Blanche dans les Alpes

Passionnés de sports de glisse welcome… mais qui peut vraiment descendre la Vallée Blanche ?

Aujourd’hui, vous hésitez à vous lancer, vous ne savez pas si vous avez le niveau, si vos amis seront motivés pour s’aventurer en hors-piste ou si vos enfants pourront participer. On vous comprend ! Rassurez-vous, on vous guide sur le chemin qui vous mènera au sommet de l’Aiguille du Midi pour que vous accédiez enfin à la mythique Vallée Blanche !

Bon, on peut partir du principe que si vous envisagez le hors-piste, c’est que vous vous sentez à l’aise dans vos chaussures de ski, non ? Pour la Vallée Blanche, la plupart des guides de haute montagne recommandent de savoir skier aussi bien sur pistes rouge que sur pistes noires.
Traduction : si vous descendez une rouge tranquillement et que sur piste noire vous y allez doucement mais que vous la passez sans trop stresser, vous avez potentiellement votre ticket d’entrée pour la Vallée Blanche ! Ca rassure, n’est-ce pas ?

En snowboard, il faut un (très) bon niveau pour descendre la Vallée Blanche.
Comprendre : être tout à fait à l’aise sur piste noire. Il faut savoir gérer sa board dans des passages étroits pour éviter de se retrouver trop au bord d’une crevasse sur la Mer de Glace ou le nez dans un mur de neige.

Vallée Blanche, snowboard hors-piste

©Romain Luksenberg – Snowboard freeride en Vallée Blanche

L’itinéraire sera toujours défini avec votre guide en fonction du niveau des participants, il ne s’amusera pas à vous mettre en difficulté. Et s’il estime que vous n’avez pas assez d’expérience, il vous le dira et vous conseillera d’autres hors-pistes plus faciles.

Certains passages de l’itinéraire classique peuvent être stressants, vous passez entre des crevasses et pouvez assister à des chutes de neige sur votre parcours. Il vaut donc mieux être un skieur ou snowboarder averti pour ne pas paniquer et faire confiance à son expérience de la glisse.

En clair, pour s’amuser vraiment et accéder aux panoramas uniques sur les sommets de la Dent du Géant, il faut savoir glisser sur tous types de neige. Vous trouverez sur votre route jusqu’à Montenvers aussi bien de la grosse poudreuse que des plaques de verglas et des ponts de neige. Le fait de rider des pistes sauvages, non-damées, est un plaisir qui se mérite par l’expérience. Avec plusieurs années de ski ou de snow dans les jambes, vous avez rencontré diverses conditions de ride et devriez être capable de faire face avec les conseils d’un guide en prime !

Les jeunes enfants ne devraient pas participer à la descente de la Vallée Blanche. Si leur niveau de ski est suffisant, ils n’ont pas les mêmes capacités physiques de résistance au froid et à l’effort sur une longue durée. Au-delà d’un itinéraire technique, la Vallée Blanche peut se révéler dangereuse, stressante et épuisante. Ce n’est qu’à partir de l’adolescence qu’un jeune commence à avoir l’endurance nécessaire pour une journée aussi engagée sportivement.

Engager un guide de haute montagne, pourquoi ?

Il existe à peu près mille bonnes raisons d’engager un guide de haute montagne pour s’aventurer dans la Vallée Blanche. Si c’est une évidence pour certains, on va vous expliquer pourquoi c’est si important, vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous a pas prévenu !
Il est important d’être conscient des risques et dangers du hors-piste sur un terrain glaciaire non-balisé. Même si vous avez déjà pratiqué le hors-piste, la connaissance de son environnement est primordiale lorsqu’il s’agit de rider en sécurité dans la Vallée Blanche. Un guide de haute montagne a l’habitude des multiples itinéraires et, au fur et à mesure des saisons, il a vu la montagne changer, évoluer, il est le mieux placé pour vous indiquer les zones à éviter et les obstacles sur votre route.

Si la météo venait à changer avant ou pendant votre trip dans les glaciers, le guide saura vous proposer des alternatives de bons freerides dans la vallée de Chamonix ou reprogrammer votre sortie dans la Vallée Blanche. C’est un point non-négligeable quand on part en vacances sur une durée limitée et que l’on a envie d’en profiter.

Votre guide de haute montagne pourra vous faire découvrir sa Vallée Blanche, ses passages secrets et les points de vue de folie à ne pas louper. Vous auriez tort de vous priver d’une chance de vous émerveiller ! Vous aurez accès à un terrain de jeu privilégié si vous avez le niveau pour du gros freeride de pentes raides dans la Vallée Noire par exemple, et le guide sera là pour vous briefer sur le terrain avant que vous vous élanciez, un véritable atout dans un environnement aussi sauvage et changeant que la Vallée Blanche !

A savoir pour engager un guide de haute montagne en Vallée Blanche

Avant toute chose, dans le choix de votre guide de montagne, on ne saurait trop vous conseiller de passer par des organismes sérieux qui vérifient la certification des guides avec qui ils travaillent pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Evidemment, les bureaux des guides présents sur la plupart des spots de ski et snow sont un bon moyen de s’assurer les services d’un guide professionnel et qualifié. Vous pouvez aussi passer par des plateformes comme Adrenaline Hunter qui ont fait le choix de ne travailler qu’avec des pros sérieux et certifiés.
Il existe plusieurs formules de réservation d’un guide selon vos envies sur la journée. Généralement, la réservation se fait par groupe et à la journée dans le cas d’une descente de la Vallée Blanche.

Un guide peut encadrer jusqu’à 6 personnes mais vous pouvez choisir de partir seul, à deux, à quatre… Vous êtes relativement libre de constituer le groupe que vous voulez mais le prix ne sera pas aussi avantageux si vous partez seul ou à 6.
Certains guides pourront aussi vous proposer des sorties collectives où vous serez greffés à d’autres participants mais c’est une pratique moins courante et vous serez beaucoup moins libre de choisir le jour et les conditions de descente puisque vous dépendrez aussi du niveau des autres participants.

A savoir pour les snowboarders.
Il existe des guides de haute montagne spécialisés dans l’accompagnement en snowboard. Ils sont mieux à même de vous guider sur des itinéraires avec peu de passages à plat. De plus, ils savent de quoi il parlent quand ils vous expliquent comment passer un pont de neige ou un endroit technique en snowboard.

Trouver un guide de haute montagne pour du snowboard freeride à Chamonix

Tarifs d’un guide de haute montagne 

– à la journée en collectif, compter environ 150€ par personne
– engagement privé à la journée, compter environ 350€ (le prix pourra varier en fonction du nombre de participants)

Le prix inclut généralement l’engagement du guide et le prêt du matériel de sécurité (baudrier et ARVA). Il restera à votre charge le forfait des remontées mécaniques, le repas et votre propre équipement pour la journée.

Budget : descente de la Vallée Blanche Prix indicatif
Engagement guide à la journée 320€ à 380€
Guide en sortie collective 150 €
Téléphérique de l’Aiguille du Midi 49€
Téléphérique + retour par le train du Montenvers 62€
Location de skis freeride 20€ – 35€
Chaussures de ski 10€ – 15€
Kit de sécurité avalanches 10€ – 15€


Organisation avec le guide

Vous le rencontrerez généralement la veille de votre activité pour faire connaissance et commencer à fixer votre itinéraire en Vallée Blanche. Au matin du départ, vous vous rejoindrez au Téléphérique de l’Aiguille du Midi pour l’ascension jusqu’au départ. Ce sera l’occasion de faire le tour des règles de sécurité, de partager vos expériences pour que le guide se fasse une meilleure idée de votre niveau avant de se lancer dans la poudreuse.
Le midi, vous pourrez faire une pause au Refuge du Requin où il est possible de déjeuner avant de repartir pour la seconde moitié de votre parcours. A l’arrivée, pourquoi ne pas prolonger la journée avec un dernier verre dans l’un des bars de la station et échanger les photos et impressions de la journée ?

Maintenant, vous êtes à peu près au point sur l’organisation d’une journée en Vallée Blanche. Il reste encore quelques points à voir et vous n’aurez plus qu’à trouver la date de votre journée en hors-piste à Chamonix !

Réserver un guide de haute montagne à la journée

Vallée Blanche, ski freeride, Chamonix Alpes

©Romain Luksenberg – Hors-Piste de rêve à Chamonix

L’équipement à prévoir pour la descente en hors-piste de la Vallée Blanche

Une sortie en Vallée Blanche se prévoit à l’avance, vous devrez avoir du matériel adapté aux conditions que vous allez y rencontrer et qui ne sont pas celles de tous les hors pistes de la vallée de Chamonix. Déjà, vous démarrez à une altitude de presque 3850 mètres, le froid et le vent seront donc d’autant plus importants à prendre en compte lors de votre préparation.

Commençons par la tenue appropriée pour une journée en Vallée Blanche.

Il faudra l’adapter en fonction des conditions météo annoncées qui peuvent varier entre le matin et l’après-midi. Vous devrez prévoir d’avoir chaud et froid :
– Bonnet / bandeau et casquette
– Lunettes adaptées à la pratique sur glaciers et masque de ski
– Sous-vêtements techniques, moulants qui tiennent chaud et évacuent correctement la transpiration (type Carline)
– Veste polaire
– Combinaison de ski imperméable ou veste et pantalon type Gore-Tex
– Gants de ski et paire de gants chauds de rechange
Passons maintenant au contenu de votre sac à dos. Celui-ci devra avoir une contenance d’environ 25 litres et ne pas être trop lourd (éviter donc les gros sacs en cuir ou de voyage, il existe de multiples modèles adaptés à la pratique sportive outdoor) :
– Gourde isotherme pour éviter de se retrouver avec un glaçon dans sa bouteille et barres de céréales
– Protégés dans une sacoche étanche : carte d’identité, attestation d’assurance et argent liquide pour le passage au refuge
– Une petite trousse à pharmacie de base : pansements, crème solaire, stick à lèvres et vos médicaments personnels si besoin
– Couverture de survie

La liste paraît impressionnante mais tout rentre dans le sac et mieux vaut être préparé à toutes les situations, vous entrez dans un univers de montagne qui peut se montrer capricieux.

Pour ce qui est du matériel, vous pourrez choisir en fonction de vos préférences et de votre style de ride.
Mais gardez en tête que vos skis ou votre snowboard doivent être bien entretenus. En snowboard ou en splitboard, pensez à prendre des bâtons à rondelles larges pour les passages plats.
En prime, renseignez-vous auprès de votre guide pour savoir s’il vous fournit le matériel de sécurité avalanche. Il est possible que vous ayez besoin de le louer (kit de base : ARVA, pelle et sonde) ainsi qu’un baudrier pour les passages en cordée.

La plupart du temps, votre guide vous fournira au préalable la liste de ce dont vous aurez besoin. Mais au moins, avec ces premières informations, vous savez à quoi vous attendre. Dans la mesure du possible, essayez de réserver votre équipement en avance dans les magasins spécialisés en station, ils sauront vous conseiller et vous ne vous retrouverez pas à courir après un élément à la dernière minute.

Nos dernières recommandations

La Vallée Blanche demande une certaine préparation technique et matérielle mais aussi une bonne condition physique. Pour descendre 20 kilomètres sur une neige variable et traverser les glaciers, il faut de l’endurance et des cuisses. Du coup, on vous recommande quand même de ne pas vous lancer dès votre arrivée sur les stations, en tout début de saison… Prenez le temps de réchauffer votre corps si vous n’êtes pas un grand sportif au quotidien.
Dans l’ensemble, si les conditions sont bonnes, l’itinéraire classique de la Vallée Blanche est accessible aux skieurs à l’aise sur pistes rouges et noires. Niveau snowboard, il vaut mieux être à l’aise sur piste noire, certains passages étroits entre les crevasses demandent de l’expérience et de la maîtrise du stress.

En ce qui concerne le meilleur moment pour descendre la Vallée Blanche, tout dépend de ce que vous cherchez. Si vous n’êtes pas particulièrement habitués au hors-piste, mieux vaut envisager la sortie en pleine saison pour profiter des meilleures conditions et d’une neige un peu damée par le passage des autres riders. La Vallée Blanche est ouverte de décembre à avril mais sachez tout de même que les débuts et fins de saison ne seront accessibles qu’aux freeriders expérimentés.

Le choix de l’itinéraire se fera avec votre guide qui évaluera votre niveau mais sachez déjà que le plus classique est peu recommandé en snowboard. Sa configuration peu pentue avec des passages à plat risque de gâcher un peu le plaisir.
On ne peut que vous conseiller de rider encore et toujours les multiples itinéraires de la Vallée Blanche, la Vallée Noire, l’Envers du Plan… Vous trouverez toujours un nouveau coin de glisse et une occasion de repousser vos limites ! Pour les plus expérimentés, n’hésitez pas à voir avec votre guide si le Grand Envers est pratiquable… pente à 45° et la réputation d’être le bel itinéraire de la vallée (ainsi que le plus difficile).

Bref, vous l’avez compris, il y a de quoi se faire franchement plaisir en ski, en snowboard et en splitboard. On ne peut que vous conseiller de tester la descente avec différentes planches pour éprouver vos sensations. Et si vous n’en avez pas encore assez, sachez que vous pouvez réserver la Haute Route Chamonix – Zermatt en ski de rando. Elle traverse aussi les paysages magiques de la Vallée Blanche avant de plonger dans le territoire Suisse… Alors, ça se tente non ?

Après tous ces bons conseils, vous êtes prêts pour partir explorer la Vallée Blanche. On vous a fait rêver et un peu flipper ? C’est normal, la quête de sensations et d’émerveillement passe aussi par une certaine audace et le dépassement de soi. Faites vous confiance et faites confiance à votre guide dans l’approche de cette aventure, vous en êtes capable !

Réservez dès maintenant votre descente de la Vallée Blanche avec Adrenaline Hunter