Découvrez notre Calendrier de l’Avent des Riders / Episode 7 : Johanne Defay !

Johanne Defay, meilleure surfeuse française de l’Histoire !

Pour patienter avant les fêtes de Noel, le Mag’ d’Adrenaline Hunter a décidé de vous gâter en vous dévoilant un calendrier de l’Avent un peu spécial… Point de chocolat à déguster dans notre calendrier, mais de savoureuses bios, photos et vidéos des stars des sports extrêmes ! En ce 7 décembre, place à Johanne Defay !

Née le 19 novembre 1993 au Puy-en-Velay, Johanne Defay pratique le surf depuis l’âge de 8 ans à la Réunion et attaque la compétition dés ses 10 ans. Une révélation pour la rideuse, qui ne se doute pas alors qu’elle va marquer l’Histoire du surf français, une décennie plus tard. Dés 2009, elle se distingue en étant la plus jeune championne d’Europe jamais sacrée chez les moins de 21 ans (elle a alors seulement 15 ans !). Titrée également au niveau continental en 2011 et 2013, Johanne Defay parvient cette année-là à se qualifier pour le prestigieux circuit WCT, le championnat du monde élite de surf, après avoir enquillé huit succès sur le circuit juniors.

JohanneDefay_WSLKellyCestari

JohanneDefay_WSLKellyCestari

A 20 ans, la Réunionnaise se retrouve propulsée dans la cour des (très trés) grandes, et elle ne va pas tarder à montrer toute l’étendue de son talent. Après une période de rodage, sa saison 2014 sera en effet grandiose : cinquième (quart de finaliste) sur les prestigieux Fiji Women’s Pro et Vans Us Open of Surfing, Johanne Defay éclabousse le monde du surf de sa classe et de sa détermination, en terminant dans la foulée troisième à Trestles et surtout troisième sur le Roxy Pro France ! Elle finira l’année avec deux cinquièmes positions à Cascais et Maui, démontrant qu’elle aussi a déjà tout d’une grande. Huitième au ranking final 2014, la Tricolore obtiendra le titre de « Rookie of the Year » riche en promesses. Et ces promesses, Johanne compte bien les tenir et elle les tiendra !

La saison 2015 sera en effet celle de la confirmation et de la consécration, avec à nouveau une huitième position au ranking et une première victoire sur le WCT, le 2 août 2015 au Vans Us Open of Surfing, face à l’immense Sally Fitzgibbons. Il s’agit alors de la deuxième victoire française sur le CT féminin après la victoire d’Anne-Gaëlle Hoarau en 1992. Une véritable conte de fées pour Johanne Defay, âgée seulement alors de 21 ans. « Il n’y a pas de mots pour décrire ce que je ressens, c’est fou. Le travail que j’ai fourni a fini par payer », confie la jeune Frenchie. Et le meilleur reste à venir…

En 2016, Johanne Defay continue à imposer son surf solide aux quatre coins du globe, terminant demi-finaliste du Roxy Pro Gold Coast en Australie et en triomphant une nouvelle fois sur le CT, sur le Fiji Women’s Pro en juin, face à Carissa Moore. Encore une « cliente », encore une victoire pour Defay, qui conclut sa saison à la 5e position au ranking. Une première dans l’Histoire pour une surfeuse française, et une sacrée récompense pour Johanne Defay, à la peine au niveau des sponsors (elle a lancé une campagne de crowdfunding pour financer une partie de sa saison 2015) et qui met tout le monde d’accord ! Johanne Defay n’a plus tout d’une grande, elle est immense, elle est l’Histoire de son sport.

JohanneDefay_WSLEdSloane

JohanneDefay_WSLEdSloane

Neuvième du ranking 2017 avec notamment une finale perdue contre la future championne du monde Tyler Wright à Rio de Janeiro, Johanne Defay obtient cette même saison un titre de vice-championne du monde ISA derrière sa compatriote Pauline Ado. Bref, vous l’aurez compris, Johanne Defay est une surfeuse passionnante et passionnée, talentueuse et déterminée. On a hâte d’assister à ses nouvelles prouesses en 2018, et aux Jeux de 2020 où elle pourrait bien terminer sur le podium olympique… Allez Johanne !

Photo de Une : Richard Bouhet/ Presse Sports

.

Découvrez les activités surf d'Adrenaline Hunter

.

Calendrier de l'Avent des Riders / Episode 6 : Kevin Rolland

.

.