Découvrez notre Calendrier de l’Avent des Riders / Episode 19 : Candide Thovex

Portrait de Candide Thovex, la superstar du freeski !

Pour patienter avant les fêtes de Noel, le Mag’ d’Adrenaline Hunter a décidé de vous gâter en vous dévoilant un calendrier de l’Avent un peu spécial… Point de chocolat à déguster dans notre calendrier, mais de savoureuses bios, photos et vidéos des stars des sports extrêmes ! En ce 19 décembre, place à Candide Thovex !

Né le 22 mai 1982 (35 ans) à Annecy, en Haute-Savoie, Candide Thovex est incontestablement l’une des superstars du ski ! Il a appris à faire du ski dés l’âge de 2 ans dans les Aravis, et se découvre à 5 ans une passion pour le ski de bosses. Candide remporte ses premiers championnats de France juniors à l’âge de 14 ans, mais choisit d’abandonner cette pratique en 1997, afin de se consacrer à une discipline émergente, le ski freestyle. Il y fera vite des ravages… A 16 ans, il se classe en effet 4e des Winter X Games 1999, à Crested Butte dans le Colorado, au milieu des meilleurs skieurs de la planète… Une star est née, et il ne va pas décevoir ses fans. Quelques jours après les « X », le rider de La Clusaz fait la connaissance de Chad Zurinskas, qui a alors construit un énorme gap (37 mètres) dans les Monts Wasatch, un massif montagneux des Etats-Unis. Candide Thovex ne peut résister à l’envie de le jumper et survole « Chad’s Gap » dés sa première tentative ! La légende est en marche, la notoriété de Thovex explose et ce n’est qu’un début. Vainqueur de la compétition Big Air des Gravity Games 2000 à Mammoth Lakes (Californie), Candide retente peu après le « Chad’ Gap », en ajoutant au saut un massif D-spin 720 au-dessus du gap, une World First !

.

Le Frenchie au style impressionnant connaît la consécration suprême cette même année 2000, en remportant le Big Air des X Games, la Mecque des sports extrêmes, puis le Big Air des Gravity Games (organisés par NBC). Inarrêtable, Candide. Une domination telle qu’il sera élu « Rider of the Year » par Powder Magazine, avant qu’il ne se blesse aux ligaments croisés du genou gauche. La sortie du film « Rastafaride », en 2001, tout comme celle de « La Nuit de la Glisse », le consacrent comme l’un des plus grands et des plus populaires freestylers de la planète, ce qu’il va confirmer en 2003.
Cette année-là, le rider de La Clusaz remporte sa deuxième médaille d’or aux X Games, dans l’épreuve du Superpipe, avec un run d’anthologie… Candide Thovex se blesse ensuite à nouveau aux ligaments croisés, cette fois au genou droit, mais ce qui ne tue pas rend plus fort, c’est bien connu. Une fois rétabli, Candide Thovex invente le cork 810 to rail, en vrai pionnier du freestyle moderne, et explore sans cesse les frontières de son sport. Il casse ainsi le record du plus haut saut à partir d’un quarter-pipe (10 mètres de hauteur), en 2006.

Candide Thovex_ Photo Christoffer Sjostrom

Candide remporte en 2007 à Aspen une troisième médaille d’or aux X Games, dans une nouvelle catégorie, le Slopestyle, avec un score de 95/100 grâce à un run là encore exceptionnel, ponctué d’un énorme 1080 switch cork. Trois médailles d’or aux X dans trois disciplines différentes, le maître a parlé et l’on ne peut que s’incliner devant une performance aussi colossale. Organisateur du Candide Invitational, Thovex se blesse une nouvelle fois en voulant jumper La Grosse Bertha, un module de 45 mètres de long. Il manque sa réception et se casse une vertèbre, effectuant sa rééducation au centre des sportifs de haut niveau de CapBreton.  « Il faisait chaud. C’était une neige de printemps, lourde et molle. Je ne le sentais pas, mais je voulais sauter. En l’air, j’ai su très vite que j’étais trop court. Je me suis fracturé une vertèbre en deux endroits différents, c’est passé à 2 millimètres de la moelle épinière. A 2 millimètres de la paralysie », confie le rider à Paris Match.
De retour de blessure, Candide Thovex met la compétition de côté, se consacrant à son event, au ski freeride backcountry et à la réalisation de films documentaires. Il renoue avec la compétition en 2010, à 27 ans, et se lance là où on ne l’attend pas : en freeride. Cela sera bien sûr une totale réussite : le surdoué Thovex remporte le Red Bull Linecatcher puis est sacré champion du monde du Freeride World Tour !

Le Frenchie va ensuite s’atteler à la production de fims : Few Words en 2012, puis One of Those Days (filmé entièrement avec une petite caméra embarquée) en 2013, qui triomphent auprès du public. Sorti en janvier 2015, One of Those Days 2 sera visionné plus de 13 millions de fois en moins d’un mois, et One of Those Days 3 buzzera tout autant en janvier 2016…
Bref, Candide Thovex est un rider immense, sur lequel on pourrait disserter bien longtemps tant son aura et son influence sont énormes. Et la talent est une histoire de famille puisque sa sœur Mirabelle a participé aux Jeux Olympiques 2010 et 2014 dans la discipline du snowboard half-pipe… Merci pour tout Candide, keep going on !

Photo de Une : Crédit Faction

.

Découvrez nos activités ski hors-piste sur Adrenaline Hunter

.

Notre portrait de Kevin Rolland, autre star du ski freestyle

.

Notre portrait de la légende Shaun White !

.