Bali, paradis du surf, menacé d’éruption volcanique

Destination incontournable pour le surf, l’île d’Indonésie de Bali est régulièrement prise d’assaut par les surfeurs du monde entier, venus profiter des vagues tubulaires et des parfaites conditions de ride. Les meilleurs spots de surf se situent sur la côte ouest, mais également sur la péninsule de Bukit, au sud de la capitale Denpasar. L’un des spots les plus connus au monde se nomme Uluwatu, et est très fréquenté par les surfeurs pro. Attention, les vagues cassent sur un récif de corail. Autre spot célèbre de Bali, le spot de Padang Padang, lui aussi proche du corail et lui aussi prisé par les meilleurs surfeurs. Le spot de Dreamland, lui, est idéal pour les surfeurs débutants, tandis qu’à Kuta, Kuta Beach conviendra là aussi à des surfeurs de tous niveaux.

Vous l’aurez compris, Bali est un vrai trésor pour la pratique du surf, un trésor hélas menacé par les risques d’éruption volcanique.

Volcan Bali Mont Agung (AFP PHOTO / SONNY TUMBELAKA)

Volcan Bali Mont Agung (AFP PHOTO / SONNY TUMBELAKA)

A Bali, le volcan Agung fait ainsi actuellement des siennes et menace d’entrer en éruption, émettant de spectaculaires colonnes de fumée grise depuis plusieurs jours. « La probabilité d’une grande éruption est élevée, mais cela pourrait prendre des jours ou des semaines avant que cela ne se produise », a cependant déclaré David Pyle, professeur des sciences de la Terre à l’université d’Oxford. « Ce que nous observons en ce moment, ce sont de petites explosions, qui rejettent des gaz chauds et des fragments de roche fondue ou des cendres «. Des cendres épaisses et s’élevant jusqu’à trois ou quatre kilomètres au-dessus du cratère, faisant craindre le pire aux autorités.

Volcan Bali Mont Agung (AFP PHOTO / SONNY TUMBELAKA)

Volcan Bali Mont Agung (AFP PHOTO / SONNY TUMBELAKA)

Un responsable du centre national de volcanologie a ainsi expliqué : « Des secousses permanentes sont ressenties. Les projections continues de cendres sont parfois accompagnées par des éruptions explosives et un faible grondement sonore. Les lueurs de feu sont de plus en plus visibles la nuit. Ceci indique que les conditions pour une éruption plus forte sont imminentes ». La dernière éruption du mont Agung date de 1963, et les spécialistes estiment que l’activité du volcan est aujourd’hui comparable. A l’époque, le volcan avait envoyé dans l’atmosphère suffisamment de débris pour rafraîchir la température mondiale de 0,2 à 0,3 degrés Celsius pendant un an environ… Plus de 100 000 personnes ont dû être évacuées lundi, et l’aéroport international de Denpasar a fermé ce weekend, provoquant l’annulation de 445 vols. Ce mercredi 29 novembre, l’aéroport a pourtant réouvert, les cendres ayant changé de direction.

On croise les doigts pour les Balinais !

Volcan Bali Mont Agung (AFP PHOTO / SONNY TUMBELAKA)


Volcan Bali Mont Agung (AFP PHOTO / SONNY TUMBELAKA)

Volcan Bali Mont Agung (AFP PHOTO / SONNY TUMBELAKA)

Volcan Bali Mont Agung (AFP PHOTO / SONNY TUMBELAKA)

.
Découvrez les activités surf d'Adrenaline Hunter

.