A 46 ans, Kelly Slater est toujours le boss dans son Surf Ranch !

Kelly Slater impressionnant lors de la Founder’s Cup, au Surf Ranch

Décidément, King Kelly n’a pas fini de nous éblouir ! Et ce n’est pas étonnant quand on a collecté comme lui 11 titres de champion du monde de surf… Autant dire qu’à 46 ans, Kelly Slater ne ride pas avec le frein à main, il ne surfe pas pour se baigner mais bien pour faire le show ! Lors de la première WSL Founder’s Cup of Surfing, organisée dans son Surf Ranch en présence de toutes les stars du circuit pro, Slater, en chef de file du Team US, a donc fait ce qu’il sait le mieux faire : envoyer du lourd… Bien décidé à montrer que sur sa vague artificielle, rentrée au calendrier du CT 2018, le Divin Chauve se défend plus que bien face à l’armada de jeunots…

Bilan des opérations : Kelly Slater, rétabli de sa blessure au pied, a encore impressionné son monde pour cette première compète organisée au Surf Ranch, au même titre que Filipe Toledo (auteur d’un incroyable 10/10 dans le bassin de Leemore avec un turn, un reverse, un tube de 10 secondes, un enchaînement de deux rollers, un alley oop et deux snaps, excusez du peu) et John John Florence, le double champion du monde en titre (qui a scoré un 9,80 pts lors de la première journée).

Et si ce n’est pas le Team US qui a gagné cette Founder’s Cup (remportée par la World Team, emmenée par Michel Bourez, actuel 4e du ranking 2018), Kelly Slater a montré une fois de plus l’étendue de son talent, de quoi nous laisser croire qu’il sera encore au top à 50 ans ! Bravo et merci King Kelly…

Classement de la Founder’s Cup :

  1. Team Monde (Jordy Smith, Bianca Buitendag, Michel Bourez, Paige Hareb, Kanoa Igarashi)
  2. Team Brésil
  3. Team USA
  4. Team Australie
  5. Team Europe

Team Monde – Founders Cup Surf Ranch

Photo de Une : Mark Ralston / AFP

.

Découvrez les activités surf d'Adrenaline Hunter

.