5 conseils pour bien débuter en bodyboard

Voici quelques conseils pour assurer en bodyboard !

Sport très accessible à condition de suivre quelques règles de base, le bodyboard vous apportera son lot de sensations fortes et de plaisir ! Que vous soyez un rider aguerri, un fan des sports aquatiques ou tout simplement un(e) débutant(e), vous trouverez votre bonheur avec cette discipline, juché sur votre petite planche. Prêt à aller affronter les vagues ? Voici quelques tips pour bien débuter et faire fureur sur les plages… Get ready et soyez le champion ou la championne du spot !

Travailler sa nage !

Pour pouvoir faire du bodyboard, vous devrez être un bon nageur. Pas besoin d’être le petit-fils de Mark Spitz, le cousin de Michael Phelps ou de s’appeler Laure Manaudou, mais maîtriser difficilement la brasse risque d’être un facteur bloquant, à l’heure de se frotter à l’océan. Si votre board vous échappe, vous serez bien content de maîtriser avec style toutes les techniques de la natation. Alors, on file à la piscine à la plus proche, on prend des cours avec un coach perso et on progresse !

Pierre Louis Costes en session bodyboard ©JIMENEZ

Scruter les conditions météo

Lorsque l’on débute en bodyboard, l’équation est la même qu’en surf, kitesurf ou windsurf. A savoir : plaisir + anticipation = sécurité. Se renseigner sur les prévisions météo et les conditions climatiques est un rituel indispensable à toute session, de la même manière que l’on checke la météo pour savoir s’il va pleuvoir ce week-end. Si votre spot annonce un swell digne de Nazaré, vous savez ce qu’il vous reste à faire : patienter un jour de plus ! Rider en toute sécurité vous apportera un bonheur encore plus intense, vous pouvez nous croire… Débuter votre pratique du bodyboard avec un ami ou un instructeur est également conseillé.

Disposer d’un équipement adapté

Ce n’est pas un scoop, votre bodyboard ne sera pas identique selon que vous ayez le physique gracile ou musculeux, que vous ayez la taille de Passe-Partout (no offense) ou celle d’un basketteur de NBA. La fréquence d’utilisation de votre board et les conditions liées à votre homespot joueront aussi sur le modèle à acheter. En matière de bodyboard, comme en matière de chaussures de running, rien ne vaut la personnalisation ! A savoir également, le bodyboard posé au sol doit arriver à peu près à la la hauteur de votre nombril. Misez d’autre part sur une combinaison en lycra, afin d’éviter les irritations. Procurez-vous un leash, à attacher au haut de votre bas, ainsi que des palmes et chaussettes adaptées.

Bodyboard

S’échauffer avant d’entrer dans l’eau

Assurez-vous d’être ultra-prêt avant de vous jeter à l’eau, car les choses risquent de ne pas forcément être une promenade de santé… Pour ce faire, entraînez-vous à prendre la bonne position : allongé sur le bodyboard, les mains à l’avant de la board et l’arrière de la planche sous votre bas-ventre. Vous pouvez dés lors vous entraîner à ramer, et pensez à battre vos pieds sous l’eau à l’approche de la vague.

Trouver la bonne vague

En tant que débutant, préférez la sûreté au show : nous vous conseillons de ne pas vous laisser tenter par des vagues trop hautes ou trop rapides, et de miser sur des vagues « ridables » filant directement vers la plage. Il est alors temps de se tourner vers la plage, de battre vos pieds dans cette direction tout en ramant très fort, puis de voguer sur l’avant de la vague. Il ne vous restera plus qu’à vous laisser entraîner par la vague, et de profiter des extraordinaires sensations que cela vous procurera…

Photo de Une  : Matt Blakers

Découvrez les activités Bodyboard d'Adrenaline Hunter

271 views